Thursday, July 21, 2011

Wednesday, July 20, 2011

BOX, AGAIN

Ces superbes images signées Nick Suydam pour donner de la vie à cela, et prolonger cela.

Et pour ceux que la lenteur des trains américains désespère, il reste cela (Plus de détails, ).

Et pour les architectes, .

Tuesday, July 19, 2011

THE WORLD ACCORDING TO UPS

Pour prolonger mes récents posts sur le monde du fret (voir et ), je voulais juste vous proposer ces quelques chiffres et pictos synthétisant la vision du monde d'United Parcel Service.

Plus d'infos, .

Et comme le secteur du colis express est extrêmement concurrentiel, voilà comment FedEx répond à UPS avec des baches peintes en trompe l'oeil. Très fort.

Tuesday, July 12, 2011

NOUVEAUX VAISSEAUX (3)

Et pour finir cette trilogie sur les possibles imaginaires des vaisseaux du futur, un film plein d'humour signé de l'US Air Force visible, .

NOUVEAUX VAISSEAUX (2)


Juste pour prolonger mon précédent post sur les liens entre vaisseaux spatiaux et bateaux de guerre, je voulais vous proposer ci-dessus cette coupe du ShiLang chinois à comparer aux navires un peu spéciaux de la série "Space Battleship Yamato". (Tous les "bateaux", )


Le navire amiral de cette flotte un peu particulière est évidement inspiré du célèbre Yamato, le plus grand grand cuirassier jamais construit et coulé en 1945. Cette série est, en effet, comme souvent au Japon, un véritable exutoire à la défaite de 45. A défaut d'avoir gagner hier la guerre sur terre, on rêve de la gagner demain dans l'espace.

Reste de cet anime de superbes images d'engins volants improbables, comme on en trouve dans le monde du train (voir les nouveaux imaginaires du train) et qui confirment le besoin permament des Japonais de faire décoller et voler leurs moyens de transport (voir : Et si pour les Japonais la roue n'était qu'une parenthèse ?)

Au final, ces imaginaires laissent évidement des traces dans la façon de penser les transports actuels. La preuve, notamment, avec le Himiko, bateau touristique qui sillonne la baie de Tokyo, mais vendu comme un véritable vaisseau spatial.

Monday, July 11, 2011

NOUVEAUX VAISSEAUX

Et si demain c'était les portes-avions qui devaient prendre la relève des vaisseaux spatiaux ? Et si après leur retour dans l'architecture (voir ), ces mega navires devaient faire un retour dans les mangas et - enfin - débarquer dans les jeux vidéos pour nourrir de nouveaux imaginaires mobiles ?
C'est, dans la lignée de mes deux derniers posts, la question que je me suis posé devant cette planche de portes-avions. Présentés de cette façon, ils ne sont, en effet, pas sans rappeler les fameux vaisseaux de Star Trek, à la fois tous semblables et tous différents (voir Starship Dimensions)

Leur capacité d'imaginaire est d'autant plus grande qu'outre leur fonctions, ils vont dans les années qui viennent évoluer et donner naissance à des formes jusque là inconnues. Voir à ce sujet le futur Queen Elisabteh britannique, avec son double château qui lui donne un look quasi spatial.

Les Chinois, qui se dotent pour la première fois d'un tel type de navire, ont décidé, eux, et de façon très classique, de ne surtout pas innover, en rachetant le Variag russe pour le transformer en ShiLang (Voir d'impressionantes photos, )

Mais si les portes-avions doivent faire un grand retour dans nos imaginaires, c'est aussi que leur rôle dans les années à venir, va s'accentuer avec le besoin des grandes puissances de sécuriser leur voies d'approvisionnements énergétiques.

Voilà ce que rappelle J.Attali dans son dernier opus, à propos de la Chine et de son ShiLang. "Cela lui donnera la faculté de se projeter dans le monde entier et de sécuriser ses approvisionnements en matières premières. Car en ce domaine, ses besoins sont énormes : si elles venaient à consommer un jour autant de pétrole par habitant que les américains aujourd'hui, elle devrait disposer de 130% de la production mondiale actuelle, et si elle venait à consommer autant de nourriture que les Américains aujourd'hui, elle devrait monopoliser les deux tiers de la récolte mondiale de céréale et les quatre cinquième de la production mondiale de viande." - Voir sur ce sujet essentiel, .

Reste à savoir si à l'heure des drones, et de la fin possible de l'aviation traditionnelle (voir ou ), ces monstres marins auront encore leur place dans quarante ou cinquante ans ? Certaines images laissent penser que oui.