Thursday, November 29, 2012

UNE MONTÉE DU NIVEAU DE LA MER PLUS RAPIDE QUE PRÉVUE ?


DÉJÀ DE VIEILLES RÉFÉRENCES ?


Pour prolonger mes réflexions développées dans de récents posts sur les "vieilles références" du monde automobile (Tron, Batman ou Blade Runner), je voulais vous proposer cette terrible campagne de la Mapfre, compagnie d'assurance espagnole en faveur de plans d'épargne retraite.

Pourquoi terrible ? Car elle nous rappelle juste que certains produits ou films qui alimentent nos imaginaires actuels (la Playstation, Toy Story ou la Smart), sont loin d'être aussi nouveaux qu'on se l'imagine spontanément. 

Devant ces images, on réalise que depuis une bonne dizaine d'année l'innovation a été totalement captée par le monde de l'internet (avec l'apparition de marques comme Facebook ou Tweeter) et celui de la téléphonie mobile (avec l'iPhone, notamment). Les seules exceptions étant peut-être le vélo et la voiture en libre service qui, aujourd'hui, bouleversent totalement nos rapports aux objets et à la mobilité. Comme si depuis 15 ans les objets s'effaçaient derrière le service, et comme si, en effet, la Playstation et la Smart étaient déjà des vieux produits, mais sans qu'on les ait forcément vu vieillir. 

Wednesday, November 28, 2012

ENCORE - ET TOUJOURS - ENTRE BATMAN ET BLADE RUNNER ?


Quand on est un petit garçon, les voitures police on aime cela.

Quand on a été nourri au cinéma américain, on aime forcément les scènes avec les voitures de police. C'est, en général, synonyme de courses poursuites parfois très chaudes (voir "Bullitt"), ou au contraire de longues et lentes traversées d'une certaine Amérique rurale, comme dans le "Sugarlang Express" de Spielberg.


Et quand on aime les voitures de police (mais pas forcément la police !) et le cinéma américain, on est encore plus heureux quand à l'écran ce n'est pas une voiture, mais toute une ribambelle de voitures qui apparaissent à la queuleuleu gyrophares allumés et sirènes hurlante. Même si à chaque fois, on se demande pourquoi il y a autant de voitures, quand deux ou trois suffiraient largement. Surtout que l'on sait d'avance qui va gagner la course poursuite - et que c'est jamais les flics, car ils cassent toutes leurs belles autos avec une allégresse assez réjouissante.


Quand on grandit, on aime toujours autant cela, tout en se demandant pourquoi l'image de la voiture de police évolue aussi si peu, même quand l'action est censée se passer dans un futur proche (voir le Robocop de Verhoeven, image ci-dessus)

Et on se pose d'autant plus la question sur ce manque de renouvellement des codes, que parallèlement d'autres acteurs de la pop culture nous proposent, eux, des concepts plus délirants et parfois très justes. Voir par exemple ci-dessous le regard du génial Steven M. Johnson moquant ouvertement la grande trouille des flics américains de sortir de leur voiture, même pour une simple infraction de la route.


Quand j'ai découvert il y a deux mois que le concours de design organisé cette année par le LA Auto Show avait pour thème "Highway Patrol Vehicle 2025", je me suis réjoui en me disant que cela allait être l'occasion de découvrir toute une batterie de nouveaux concepts cars et de nouvelles images capables de renouveler un peu les imaginaires de la voiture de flics, et - accessoirement - d'alimenter mes réflexions sur la notion de sécurité.

Et puis patatras et grosse déception ...  les propositions des jeunes designers des six constructeurs en compétition ne sont juste que de mauvaises copies de choses vues et revues au cinema depuis des décennies.

General Motors a, ainsi, été pomper toutes ses idées chez Batman - voir ci-dessous - leur seul effort ayant porté sur la couleur (du blanc au lieu du noir !!!)


BMW a été, lui, tout copier dans Blade Runner, un film qui a trente ans (!!!) et qui, au même titre que Tron (voir mon post, ), semble toujours autant nourrir les visions des gens censés être créatifs et imaginatifs !!! (voir à ce sujet, 30 Years of Blade Runner). Le concept proposé n'est, en effet, qu'une pale copie du fameux Police Spinner qui avait tant marqué à l'époque de la sortie du film.


PS : Il serait sans doute temps que les designers automobiles arrêtent de faire seulement du style et essaient enfin de renouveler leurs références. Certains le font carrément en prenant, par exemple, ... la couette de lit comme modèle - voir les explications sur l'image ci-dessous, . On aimerait juste qu'il soit un peu plus nombreux à aller aussi loin dans la remise en cause des codes traditionnels de la voiture. On a besoin d'idées neuves - et vite !!! - et pas de la resucée de codes juste un peu éculés, ou, en tout cas, pas en phase avec les nouveaux imaginaires automobiles.

Monday, November 26, 2012

TRON ENCORE ... ET TOUJOURS.


Pour prolonger mon précédent post sur la prégnance de Tron dans les imaginaires ludo-mobiles actuels, je voulais vous proposer ces quelques images tirées d'une récente opération dite de Virtual drive menée par Hunday en Afrique du sud - film visible

Tout l'univers de Tron y est, y compris l'idée - qui n'est pourtant pas forcément celle que voudrait défendre le constructeur coréen - que la conduite va devenir de plus en plus virtuelle dans les décennies à venir et que les voitures vont devenir des smartphones sur roulettes. Une évolution qui d'ailleurs inquiète certains constructeurs automobiles comme Toyota - voir, .

Voir sur ce sujet "Car or Smartphone ? Tron or Crash ?"

Saturday, November 24, 2012

VA-T-ON - ENFIN - UN JOUR RÉUSSIR A SORTIR DE TRON ?


Pour rebondir sur mon précédent post sur la mobilité ludifiée  (c.a.d cette idée que tout déplacement doit être l'occasion de jouer et de s'amuser), et pour alimenter les réflexions sur cette obsession actuelle de la connectivité comme promesse de fluidité, je me suis demandé quelle ville pourrait être porteuse aujourd'hui de ce double idéal ? 

La première réponse qui m'est venue à l'esprit est l'Argon City de Tron Uprising. C'est à dire une ville imaginée avec les codes esthétique du début des années 80 et du début des jeux vidéo, mais qui aujourd'hui continue à nourrir aussi bien les publicités IBM pour ses Smarter Cities que celles de BMW pour Connected Drive, le tout dans un décor très Magic Highway USA du Disney des années 50.

Bref que du "pas très récent", comme si les industriels avaient encore du mal aujourd'hui à inventer de nouveaux codes et de nouvelles représentations pour nourrir les nouveaux imaginaires de cette nouvelle mobilité ludifiée et ... lubrifiée.


Le tout nouveau jeu Ingress de Google aurait pu être l'occasion d'un certain renouvellement des codes. Malheureusement ce n'est pas le cas !! L'interface du jeu s'inspire elle aussi très directement des codes de Tron (voir ci-dessous). Comme si trente ans après sa sortie, celui-ci était devenu un horizon totalement indépassable, alors qu'en 1982 - faut-il le rappeler ? - n'existaient ni internet ni téléphone mobile !!!


Et pour poursuivre la réflexion sur BMW et Ingress, voir le très bon post de Gabriel Plassat.

PS : La seule exception à cette "Tronite aiguë" en matière de mobilité ludifiée vient peut être de Nike - voir . Pour la mobilité lubrifiée version Nike, c'est plutôt .

Friday, November 23, 2012

DEMAIN POURRA-T-ON SE DÉPLACER SANS JOUER ?

Quand Google lance une nouvelle application pour mobile destinée à transformer la ville en terrain de jeu virtuel ... et commercial.  , toutes les explications.

, et pour comprendre le mouvement.

Et pour une vraie mise en perspective, voir "Ville et jeux vidéo, histoire de regards" qui est lié directement à "Et si les jouets et les jeux vidéo changeaient nos rapports à la ville ?"