Monday, October 17, 2016

ET SI LE E-SPORT DÉVORAIT LE SPORT ?

Dans notre étude "Les 5 temps du sport, du corps ... et de la performance", nous distinguions plusieurs étapes dans le développent du sport, dont la cinquième était l'émergence du e-sport. Nous faisions dans ce document, le pari que ce dernier allait totalement bouleverser le sport traditionnel.

Ce moment est en train d'arriver.

Le e-sport est devenu un phénomène massif et mondial et il nous oblige à penser le développement du sport d'une autre façon.

Si le numérique mange le monde, les jeux vidéo aussi ... et le sport ne va pas en sortir indemne.

Son environnement va changer, ses références vont changer, ses espaces vont changer, sa consommation média va changer.

Le e-sport n'est pas un sport en plus, c'est un sport qui va irriguer tous les imaginaires et toutes les pratiques des autres sports.

Cette mutation reste difficile à expliquer, car si elle n'est plus un signal faible, elle manque encore pour beaucoup de chiffres et de réalité. Même si les jeux vidéo sont un secteur économique qui pèse plus lourd que le cinéma, il reste toujours sous-estimé culturellement et économiquement par une large frange des décideurs.

C'est pour cette raison que lorsque paraît une étude mettant des chiffres sur cette montée en puissance du e-sport et sur son emprise sur les autres sports, il faut la regarder avec intérêt car elle nous raconte le futur.

C'est le cas de la toute récente étude "Why sports & brands want to be in e-sport" réalisée par Newzoo dans 27 pays.

Que nous dit cette étude ? 

Globalement trois choses :

- le e-sport va devenir LA référence culturelle du sport demain "Gaming is what every traditional sports league is desperate to become young, global, digital and increasingly diverse" pouvait-on lire récemment dans un ESPN Magazine.
- le e-sport va concurrencer de plus en plus les sports traditionnels tant en terme de pratique que d'audience média.
- le e-sport va se diversifier, va se professionnaliser, attirer des audiences de plus en plus large, attirer de plus en plus d'argent ... et devenir un poids lourds de l'économie du sport et de l'entertainment demain.

Aux Etats-Unis, le e-sport est devenu un concurrent direct des sports historiques auprès des fameux millennials, c'est à dire les 21-35 ans (voir ci-dessous) ... et donc on imagine ce que cela sera demain quand les digital natives vont prendre le pouvoir.

Ça veut aussi dire que demain, il va falloir penser au sportif avec d'autres codes et d'autres références que celles que nous utilisons traditionnellement depuis plusieurs décennies. Nike, Adidas ou Under Armor ne seront pas forcément les grandes marques de demain dans le nouveau monde du sport - voir, .

On reparlera de toutes ces mutations beaucoup plus longuement, le 18 novembre prochain à l'occasion de l'Atelier "Et si le sport dévorait le monde ?"

En attendant, vous pouvez toujours jeter un coup d'oeil sur "Et si la Corée et le Japon devaient réinventer le sport ?"




C'est quoi un club de foot demain ? - début de réponse, .