Friday, September 21, 2018

ET S'IL FALLAIT PLUTÔT RÉFLÉCHIR COMME CELA ?

Et si dorénavant en regardant une voiture, on se demandait pourquoi la personne qui est dedans occupe autant d'espace ?

Et si dorénavant en regardant une voiture, on se demandait pourquoi la personne qui est dedans occupe utilise un moteur et non pas son corps ?

Dit autrement : et si on remettait le corps en mouvement au coeur de toute vision prospective sur la mobilité ? - voir, .

Oui, c'est pas nouveau comme question, mais cela mérite d'être rappelé à quelques jours de l'ouverture du Mondial de l'Automobile à Paris qui va essayer de nous faire croire pendant 10 jours que la voiture est encore une réponse crédible aux défis urbains, écologiques et sanitaires de demain. Ce qui est évident totalement faux.

Plus, .

Thursday, September 20, 2018

RÉFLEXIONS PARALLÈLES

Quand souvent les imaginaires et les réflexions de Transit-City se construisent en amont ou en parallèle, mais de façon purement iconographique, sur "Fragments d'un monde nomade".




Wednesday, September 19, 2018

QUAND ODIKO CONFIRME QUE LES USINES VONT, ELLES AUSSI, DEVENIR MOBILES

Demain le tissus industriel va se réorganiser en partie autour de l'imprimante 3D et d'infrastructures mobiles et modulaires - voir,  et .


Cette mutation est déjà acquise pour une entreprise comme Amazon quand elle réfléchit à son futur - voir, .

Cette mutation est déjà espérée pour les nouvelles générations - voir, "et si les parkings devenaient des usines ?"

Dès lors, comment s'étonner qu'une marque de robots comme Odiko envisage son avenir sous le prisme de la micro usine nomade joliment appelé "Factory on the Fly".

Plus de détails, .


C'est aussi à mettre dans la lignée du précédent post "quand Ikea confirme que la voiture e sera bientôt plus une voiture" et "la rue comme usine du futur ?"


Question : c'est quoi le marché de l'immobilier industriel demain ?

Tuesday, September 18, 2018

QUAND IKEA CONFIRME QUE LA VOITURE NE SERA BIENTÔT PLUS UNE VOITURE


Nous sommes à l'aube d'une double révolution de la mobilité :
- une première qui va tourner autour du corps en mouvement et de la mobilité active qui dans sa partie la plus sportive pourra être qualifiée de Trans-sport ®.
- et, à l'opposé, une deuxième révolution qui va tourner autour d'engins autonomes évitant tout effort physique comme la voiture autonome - voir,

C'est autour de ces deux grads axes qu'il va falloir penser la mobilité urbaine demain.

Cela va nous obliger à remettre à plat notre façon de penser certains objets du quotidien, comme la voiture.

En devenant autonome, la voiture ne sera plus une voiture : mais une pièce roulante, une pièce mobile - voir, "et si la voiture autonome était aussi une histoire d'architecture ?"

Cela fait longtemps que nous le disons - voir et  - et que nous essayons d'en tirer des conséquences sur la façon dont vont s'organiser demain les villes - - et les territoires agricoles - .

Quand c'est une marque comme Toyota qui montre cette révolution - voir, -, c'est fort, mais cela reste un constructeur automobile qui parle de la voiture du futur.

Quand c'est une marque de l'aménagement de la maison comme Ikea qui le dit, c'est plus fort.

Car cela démontre que la voiture va changer radicalement de statut.

Voir les visions d'Ikea, .

Cela montre que, comme dans beaucoup de secteurs, c'est le monde hors automobile qui n'était jusque là pas légitime pour parler "voiture", qui va bouleverser l'automobile.

Aujourd'hui, Renault n'a aucun discours sur la voiture autonome.
Aujourd'hui, Peugeot et Citroën n'ont aucune vision claire sur la voiture autonome.
Et globalement aucun constructeur n'a grand chose à dire - voir, .

Et c'est normal.

Les constructeurs automobiles continuent à penser à la voiture autonome juste comme une voiture dite "intelligente" (pour eux "intelligente" = "connectée").

Sauf que non...

En devenant autonome la voiture devient autre chose, plein d'autres choses. Ikea vient justement nous le rappeler avec ses visions.

Avec cette révolution, nous allons rentrer dans la deuxième phase de la troisième révolution industrielle - .


Question : c'est quoi le marché de l'immobilier demain ?

Monday, September 17, 2018

ET SI ON LANÇAIT UN VRAI PLAN NATIONAL DE TRANS-SPORT ® ?

La carte ci-dessus est la carte Strava qui montre toutes les mobilités sportives se déployant actuellement en France (course à pied, vélo, natation, ski...)

Elle montre que le sport se fait partout (et surtout en dehors des stades).


Ces cartes montrent que 

- la mobilité est en pleine mutation.

- la sport est en pleine mutation.

- les demandes de santé et de bien-être lié à l'exercice physique touche l'ensemble du territoire.

Ces cartes montrent donc le terreau d'une vraie révolution des pratiques mobilitaires et sportives.

Si on rajoute le défi du réchauffement climatique qui nous menace, on comprend qu'il est urgent de  remettre à plat nos façons de penser la mobilité.

On comprends qu'il est temps de cesser d'être fasciné par les seules data, la mobilité connectée et la voiture autonome, pour se concentrer aussi - et surtout - sur le corps en mouvement et une vraie politique de mobilité active, pour ne pas dire de mobilité sportive.

Aujourd'hui, le gouvernement français est incapable de faire.

Le pitoyable plan vélo présentée la semaine dernière en est la preuve.

Le ministère des Transports est encore dominé par des gens qui pensent machines.

Le ministère de l'Environnement n'a aucune stratégie ni aucune vision.

Le ministère des Sports est engoncé dans des schémas des pratiques sportives totalement dépassés.

Et le ministère de la Santé est totalement absent sur le sujet.

Or tout montre que tout est en place concevoir un Plan Trans-Sport® national et faire le travail que sont incapables de faire les ministères dont cela devrait être le métier.

Mais quand ni la vision, ni la volonté politique ne sont là (et c'est le cas avec le gouvernement actuelle matière d'écologie, de mobilité et de sport), les ministères ne bougent pas.

C'est essayer de remplir ce vide et initié une politique de la mobilité véritablement nouvelle fondée sur le corps en mouvement et l'écologie, que Transit-City se lance dans la construction de ce qui pourrait être un Plan national du Trans-Sport®.

On y revient très très vite.

Tuesday, September 11, 2018

ET SI LE KITE DEVENAIT UN TRANS-SPORT® TERRESTRE ?

Quand on réfléchit sur l'émergence possible de nouvelles mobilités sans moteur comme nous le faisons actuellement chez Transit-City - voir, "No Motor Project" -  et que l'on suppose, parallèlement, la fin de certains modèles mécanique dominants - voir "Et si tout cela était déjà dépassé ?" -, on est un peu obligé de regarder le monde autrement et surtout dans l'obligation d'inventer des choses nouvelles, des choses qui ne consomment pas d'énergie fossile ou électrique.

C'est ainsi que nous avons regardé le kite qui :
- a déjà totalement renouvelé la voile sportive - ,
- va, sans doute, un jour réinventer le fret maritime - ,
- et qui trouve aujourd'hui de nouvelles pistes d'utilisation avec le vélo ou le ski.

Pour l'instants son utilisation est très très anecdotique et loin d'être totalement fiabilisée (surtout pour le vélo), mais elle montre que le kite ne sert pas seulement à voler ou à naviguer, mais peut devenir un vrai mode de trans-sport® terrestre, soit sous forme de tractage (vélo) soit de freinage (ski).

L'idée de ce post n'est pas de dire que le kite est aujourd'hui est une réponse satisfaisante aux nouveaux besoins de mobilité actives, mais qu'il est une techniques à ne pas négliger pour penser demain.

On en reparle très vite - .