Tuesday, August 26, 2014

JAKARTA FLUIDE

Dans le prolongement de mes derniers posts, sur la façon dont le sport peut nous amener à penser autrement les mobilités urbaines.

Jakarta est une des pires villes que je connaisse en terme de conditions de circulation - voir . Tout y est réunis : embouteillages (), pollution (), infrastructures défaillantes et extrêmes inégalités () ...

S'y déplacer à pied y est franchement pénible, et y courir quasi impossible. La nuit c'est évidement beaucoup plus simple (voir ), et ça offre un autre regard sur la ville et les mobilités qui pourraient s'y développer si on mettait l'exercice physique au centre de la réflexion.