Thursday, October 09, 2014

QUAND LES MILITAIRES PENSENT AU VÉLO ...

Pour prolonger mon précédent post sur la façon dont les militaires repensent aujourd'hui'hui leur mobilité autour d'engins légers et rapides, j'ai voulu aller au bout de la question en me demandant comment ils abordaient un objet comme le vélo.

J'avoue que dans le lien "militaire / vélo", j'en étais resté à des images soit assez anciennes, soit assez caricaturales, bien que pas forcément inintéressantes (voir ci-dessus l'ingéniosité de ces soldats qui ont mis une corde derrière un tracteur pour éviter de pédaler !!! ) Ces a priori étaient aussi justifiés par le fait que le vélo est aujourd'hui très peu développé dans les armées du monde - voir -, à l'exception, peut-être, des armées suisse et suédoise

Mais, avec les nouvelles formes de combat fondées sur la furtivité et la rapidité des forces spéciales, les choses pourraient changer dans les années à venir. Preuve en sont les réflexions conduites par la Darpa américaine avec la société Montague sur le vélo militaire - voir Military Bikes et les détails techniques .

Evidement les critères de performance des militaires ne sont pas vraiment les mêmes que dans le civil (le souci de sauter en parachute avec son vélo est quand même très minoritaire chez l'acheteur moyen de VTT !!), mais l'approche globale est très intéressante surtout quand elle aborde notamment la question de la capacité d'emport comparée à la consommation de pétrole - voir le tableau ci-dessous. Il y a là des pistes qui mériteraient d'être développées en matière de prospective sur la mobilité urbaine.

Si le vélo n'a pour l'instant pas véritablement réussit sa percée dans l'US Army, il séduit par contre de plus en plus une nouvelle génération de chasseurs américains plus sportifs qui recherchent une alternatives au duo "4x4 / fusils" dans un nouveau couple associant vélo et tir à l'arc. Le marché du hunting bike est aujourd'hui en pleine croissance et les arguments sont évidement très proches de ceux sur lesquels réfléchissent les militaires - voir "Entre arc et lance-pierres",  "Le chasseur comme modèle ?" et sur le vélo ci-dessous.

Reste maintenant à savoir comment ces réflexions et ces nouveaux vélos pourraient irriguer la pensée urbaine, surtout quand on connait la puissances des imaginaires du sport et de l'out-door dans les imaginaires mobiles urbains contemporains - voir "Du militaire à l'ultra-trailer comme référence de la performance ?"

Ce n'est pas l'objet de ce post, mais on y reviendra très vite.

Et pour continuer à réfléchir à la question, je voulais vous proposer ci-dessous ces quelques images de vélo conçus a priori pour la randonnée (voir ) mais qui pourraient - me semble-t-il - nous aider à penser le vélo urbain de demain un peu autrement. 

Sur l'importance des sacoches dans la prospective mobilité, voir impérativement, "Vers des voitures molles ?" et "Et si le soldat devenait une machine molle ?"