Friday, February 22, 2019

ET SI LE HANGAR DÉVORAIT LA CAMPAGNE ?

Et si c'était cela la campagne demain, de la data et des hangars ?

Dans le cadre de la préparation de "Countryside : futur of the world", Rem Koolhass expliquait récemment «Aujourd'hui, l'exploration de la campagne est presque inexistante. Pourtant, si vous regardez bien, la campagne change beaucoup plus rapidement et radicalement que la «ville», qui reste à bien des égards une ancienne forme de coexistence. » 

Pour l'architecte hollandais, "la campagne est maintenant la ligne de front de la transformation. La campagne est en train de devenir un arrière pays colossal, organisé avec une rigueur cartésienne implacable. Ce système, pas toujours agréable, prolifère à une échelle sans précédent. La transformation qui en résulte est radicale et omniprésente."

De son côté, le sociologue américain Benjamin Braton observait que "la campagne fait désormais partie des systèmes urbains comme jamais auparavant. Ce n'est pas un site de la nature, mais le lieu des interfaces des formes les plus complexes de la mondialisation culturelle." 


Deux approches, mais un même constat : la campagne n'est plus la campagne.

Et la mutation de l'agriculture va encore accentuer cette mutation.
- "C'est quoi l'agriculture aujourd'hui ?"
- "Et si c'était les agriculteurs qui inventait la mobilité du futur ?"
"C'est quoi un paysage agricole demain ?"

Aujourd'hui la campagne et le monde agricole sont donc des combinaisons d'électroniques et d'activités n'ayant plus rien à voir avec l'agriculture.

Et ce n'est qu'un début au vu de l'évolution des implantations industrielles, énergétiques et surtout logistiques qui se préparent dans le futur.

Il faut lire à ce sujet "New ground : Advancing the Countrysidedont sont issues très bien les deux animations ci-dessous.


Et c'est pour bien comprendre comment toutes ces mutations économiques, technologiques et sociales, qu'il faut lire "Elwood, Illinois (Pop. 2,200), Has Become a Vital Hub of America’s Consumer Economy. And It’s Hell."

Prenez le temps de lire cet article, c'est vraiment passionnant pour comprendre comment la logistique bouleverse un monde qui se perçoit encore comme rural ou agricole, alors qu'il est déjà depuis plus d'une décennie devenu totalement urbain. Il montre toutes les facettes visibles et invisibles de la mutation de "la campagne" par les nouvelles logiques économiques fondées sur le flux. 

"Lorsque le terminal de fret Center Point Intermodal a été ouvert en 2002, les habitants d'Elwood, dans l'Illinois, étaient excités.  
Le plan était simple: des conteneurs arrivant par train des principaux ports du pays étaient déchargés dans des camions puis acheminés vers des entrepôts dispersés dans la région, où ils étaient vidés et leur contenu entreposé. À partir de là, ces produits (produits pour Wal-Mart, Target et Home Depot) ont été chargés en semi-remorques et acheminés par camion vers des magasins situés dans tout le pays. (...)" 
(...) "Quelques années après l'ouverture de l'Intermodal, Elwood est devenu le plus grand port intérieur d'Amérique du Nord. Des milliards de dollars de marchandises ont circulé dans la région chaque année. 
Les détaillants les plus rentables du monde ont afflué dans cette région dénudée, alors que le taux de chômage global a chuté. Dans le seul comté de Will, Wal-Mart a ouvert trois entrepôts, y compris ses deux plus grandes installations nationales, toutes deux situées à Elwood. Samsung, Target, Home Depot, IKEA et d’autres ont tous emménagé. Will County abrite désormais quelque 300 entrepôts."(...) 
(...) "Il y a quatre ans à peine, Amazon n'avait même pas une installation dans la région; maintenant, avec cinq centres de distribution, il est le plus gros employeur du comté(...)" 
Un question parmi beaucoup d'autres :  et si demain, entre camper camps et mega entrepôts, Amazon changeait aussi la campagne ? - voir, .