Saturday, June 14, 2008

DE NIKE-CITY A DUBAÏ CITY-SPORT, EN PASSANT PAR ROTTERDAM

En 2004, les équipes de NikeLab proposait sur internet une clip donnant une vision décapante et onirique d'une ville conçue comme un enchevêtrement de pistes et de terrains de sports. (voir les image ci-dessus)

Si les images image relevaient de la science-fiction, la vision s'appuyait elle sur une réalité bien tangibles. A savoir que les villes, leurs rues et leurs parcs sont devenus un immense stade où se pratiquent de nombreux sports. (voir et , entre autres)

C'est d'ailleurs devenu l'un des positionnement clé et fort de la marque sur le plan publicitaire, que de toujours se mettre en scène en dehors des stades traditionnels, comme le montre ces images extraites d'un spot diffusé en Inde à l'occasion de la Coupe du Monde Cricket de 2007.

(voir le clip indien de Nike, - c'est très joyeusement foutrac à l'image du pays et de ses rues)

Cette idée que le sport est aujourd'hui partout dans la ville se traduit parfois sur le plan urbanistique par des propositions innovantes et capables de nous inciter à regarder le territoire urbain d'une autre façon. C'est en tout cas l'effet que m'avait fait cette proposition de stade installé au coeur de Manhattan, présenté une jeune équipe d'architectes lors de la Biennale de Venise de 2004.

Si je vous parle de cela aujourd'hui c'est que vient de s'ouvrir au Netherland Architure Institut de Rotterdam, un superbe expo intitulée NL 28 Olympic fire.

L'objet de l'expo est d'essayer d'imaginer les conséquences que pourraient avoir pour un pays comme la Hollande, l'organisation des jeux en 2028.

Les travaux présentés sont le fruit de la collaboration de Academy of Architecture Rotterdam et du Berlage Institute associé au cabinet MVRDV, jamais avare de visions prospectives décoiffantes. "They linked such themes as climate change, water management and energy production in various ways with solutions for stadiums, infrastructure and accommodation for athletes." Bref un travail très large qui aboutit à des propositions diablement stimulantes, comme celle ci-dessous, d'un mega-stade pluri-disciplinaires.

Cette image peut être rapprochée de celle ci-dessous, qui est issue d'une des premières présentations faîtes par l'émir de Dubaï pour son projet de Dubaï Sport City.

Depuis le projet a évolué (heureusement !) et cette cité du sport devrait plutôt ressembler aux images ci-dessous. A vous de juger de la qualité urbaine et architecturale du projet.

J'ai juste, de mon côté, une petite question en voyant le grand stade : comment peut-on jouer au foot par 45° à l'ombre, température moyenne dans l'émirat ? Tout cela risque fort de finir en un vaste cauchemar climatisé, un peu à l'image du reste de la ville.

PS / A propos NL28 et de la montée des eaux
En visitant l'expo NL 28 qui aborde, entre autres, les conséquences d'une éventuelle montée des eaux sur l'organisation des JO en Hollande, j'ai été très surpris de ne pas retrouver ce superbe projet de BigFoot Floating Stadium qui avait été présenté lors de Flood, organisée à Rotterdam en 2005. Il y aurait eu, pourtant, toute sa place.