Monday, April 04, 2011

OSAKA / D'UNE FICTION L'AUTRE


Pour faire suite à mon dernier post sur les nouveaux rapports imaginables entre ville et stade, je voulais vous proposer ces quelques images assez surréalistes d'une enceinte sportive enserrant une mini-ville (photos signées Naoyo Hatakeyama).

Il s'agit de l'ancien Osaka Stadium qui, délaissé à la fin des années 80 par l'équipe de baseball des Nankai Hawks , fut transformé par un promoteur immobilier en village témoin.

C'est la figure inverse du grand mouvement engagée depuis une trentaine d'année des villes se transformant en stade. Là, plus aucune place pour le sport, juste ces tribunes assez improbables pour un spectacle qui a priori a disparu. Sauf à supposer que la vie elle-même devienne objet de contemplation, un peu comme dans un mega Loft Story de la taille d'un zoo. On hésite alors entre "la Ville qui m'existait pas" et "The Truman Show" .


Le "stade" fut détruit à la fin des années 90 pour laisser place au centre commercial Namba Park, dont je vous avais déjà parlé .

La fausse ville a ainsi été remplacée par un faux canyon. La fiction continue.