Wednesday, October 14, 2015

QUAND LA VOITURE NE SERA PLUS UNE VOITURE

Demain les voitures autonomes vont tout changer en devenant autre chose que des voitures.

Demain les voitures autonomes ne seront, en effet, plus des voitures au sens où nous l'entendons depuis un siècle, elles seront autres choses.

Quoi ? J'en sais rien

Des hypothèses se dessinent - voir  entre autres - mais l'avenir est certainement beaucoup plus ouvert que ces pistes.

Alors comment on réfléchit à la voiture autonome de demain ?

On peut commencer à réfléchir en cherchant à faire des analogies et des rapprochements avec d'autres secteurs.

Aujourd'hui, et pour prolonger mes deux précédents posts et , prenons la façon dont pourraient être pensés l'habitacle et le confort à bord.

Si demain les voitures autonomes doivent ressembler à des capsules spatiales - voir Esthétique de la passivité - alors pourquoi ne pas penser l'aménagement intérieur des voitures autonomes comme celui des vaisseaux spatiaux ?

Voir  pour le factuel, et  et  de façon plus large.

Si demain les voitures autonomes doivent ressembler à avions de lignes avec des passagers passifs qui chercheront à s'occuper, alors pourquoi ne pas imaginer que l'aménagement intérieur s'inspire des business class aériennes ?

Voir  pour le factuel, et  de façon plus large.

Si demain les voitures autonomes doivent faire oublier qu'elles sont des voitures, alors pourquoi ne pas les imaginer comme des mini-pièces roulantes ?

Voir  et , mais aussi  pour penser autrement.

Bref si demain il faut tout repenser quand on parlera voiture, où faut-il regarder pour imaginer le futur ? 

C'est pour poursuivre cette réflexion qu'au sein de Transit City on vient de lancer le chantier "Quand la voiture ne sera plus une voiture".

Et pour dépasser le simple objet automobile et s'intéresser à ce que cela va aussi changer dans les rues, voir  et .

On y revient très vite.