Wednesday, September 27, 2017

"ON AURA ENVIE DE SORTIR À POIL"

"Je suis persuadé qu'étant devenus, au XXI° siècle, des hyperurbains, on va retourner vers des sports d'endurance, parce qu'on a pas envie de perdre ce statut d'être humain. Tout s'est tellement virtualisé que les gens ont besoin de se retrouver, de savoir quelles sont leurs capacités, est-ce qu'ils vont pouvoir dépasser leurs limites ? 
J'étais un grand fan des montres GPS connectées parce que j'avais peur de me paumer et j'avais ma fréquence cardio. Un jour, sur une étape du Tour de France, je demande à Bernard Hinault s'ils avaient la fréquence quand ils montaient le Galibier. Il me dit "Hein, tu parles ! Au pouce, là, boom sur l'artère, tu comptes et tu vois à combien t'es." Je crois qu'on va revenir à ça. Qu'on aura envie de sortir à poil."
Thierry Marx dans le dernier - et toujours aussi impeccable - "The Running heroes society".

Ça peut renvoyer à :
- "La bite à l'air comme idéal de mobilité ?"
- "Le nu comme idéal ?"