Monday, December 18, 2017

ET SI LE TOUR DE FRANCE FAISAIT LE BOULOT DES ÉCOLOS ?

Les écolos sont morts.

Qui va porter leur combat ?

Qui va se battre pour une mobilité active ?

Qui va apporter le second souffle au développement du vélo urbain ?

Et si c'était le Tour du France ?

"Le Tour du France doit aussi être utile pour promouvoir le vélo comme mobilité douce" déclarait récemment Jean-Etienne Amaury, le Pdg d'ASO, société organisatrice du Tour.

Et si on prenait cette déclaration de l'héritier Amaury au pied de la lettre ?


Et si le Tour devenait une référence pour penser la mobilité de demain ?

Et si c'était le Tour du France qui pouvait nous faire - enfin ! - entrer dans une mobilité urbaine pensée autour de la sportivité et de la performance ?

Et si c'était le Tour du France qui faisait que demain, les villes construisent enfin de vrais équipement pour les cyclistes qui veulent aller vite dans les rues ?

Et si on pensait nos villes avec les mêmes aménagements que ceux qui sont déployés lorsque le Tour traverse une agglomération ?

Bref, et si on faisait du Tour un modèle de la mobilité urbaine, sportive et performante de demain ?



Cette rapide réflexion est évidement à mettre dans le prolongement de "Et si Mizumo faisait le boulot de la Sécu ?"