Tuesday, September 28, 2010

EVIDEMENT, L'ÉLECTRICITÉ NE VA PAS TOUT RÉGLER



Ca devait arriver !!! Depuis le temps que l'on essaie de nous faire croire que la voiture électrique va être la solution miracle aux problèmes de pollution et d'approvisionnement énergétique auxquels nous allons devoir faire face dans les années à venir, il fallait bien qu'un jour quelqu'un dénonce l'escroquerie d'une telle illusion. La surprise c'est que cette dénonciation ne vienne pas d'un association écolo comme Greenpeace, mais d'un constructeur automobile, à savoir Smart.

Les annonces ci-dessus réalisées par l'agence madrilène Contrapunto BBDO, sont en effet on ne peut plus claires ; l'énergie électrique n'est en aucun rien une garantie d'écologie et peut parfois être aussi polluante que le pétrole.


Rappelons, en effet, que dans beaucoup de pays l'électricité est produite par des centrales thermiques fonctionnant essentiellement au charbon. C'est le cas notamment de l'Australie dont 76 % de la production est d'origine charbonnière.

En Chine, c'est 80 % de l'électricité qui vient du charbon et il se construit actuellement une centrale thermique par semaine !! Alors on peut toujours espérer qu'un jour la Chine trouve une solution avec le charbon dit "propre" (voir ), reste qu'aujourd'hui la qualité de l'air est dramatique (voir ) et que l'efficacité énergétique est toujours aussi dramatiquement médiocre ( voir Pékin réinvente "l'électricité alternative")

Et quand on sait que le nombre de véhicules devrait doublier d'ici 2020 en Chine pour atteindre le chiffre de 200 millions d'unités, on se dit que la voiture électrique ne va évidement pas être - et ne peut pas être - la réponse aux défis énergétiques et écologiques que vont devoir relever les Chinois, et, accessoirement, le reste de la planète dans les années qui viennent.

Rappelons encore quelques chiffres concernant la Chine :

- d'ici 2030, la demande d'énergie devrait augmenter de + 95 %

- d'ici 2030, la demande de charbon devrait augmenter de + 85 %


Les bonnes âmes pourront toujours dire, que si l'électricité est d'origine nucléaire, celle-ci sera propre. Certes sur le plan des émission de CO 2, mais il faudra quand même bien un jour abandonner le discours "nucléaire = énergie propre", car celui-ci est totalement faux.

Un discours faux en amont, car l'exploitation des mines d'uranium a de très lourdes et très négatives conséquences écologiques et sanitaires (voir ou )

Et un discours faux en aval à cause des déchets qui s'accumulent, qui sont aujourd'hui peu traités (En France, Areva et EDF ont été forcées de reconnaître, en juillet 2010, que le taux de recyclage du nucléaire n'est pas de 96 % mais de 12 % ! - source : rapport du Haut comité sur la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire ) et dont on ne sait toujours pas quoi faire. (Voir "")

"Un peu plus de 1,1 million de m3 de déchets nucléaires étaient stockés en France à la fin de l’année 2007, selon l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Un chiffre qui devrait doubler à l’horizon 2030. Il s’agit de déchets radioactifs, dont la durée de vie peut atteindre plusieurs milliers d’années." (source Géo)



Et d'ailleurs, les constructeurs automobiles ont bien conscience et que l'enjeu essentiel des années à venir va être la façon dont sera produite l'électricité. On le voit très bien avec les photos ci-dessus extraites d'un panneau que Renault avait réalisé, il y a un an, pour promouvoir ses véhicules électriques. Vous remarquerez que sont mis en avant les éoliennes et les panneaux solaires, mais que les tours de refroidissement de la centrale nucléaire sont, elles, très discrètement planquées au fond de l'image !!!

C'est évidement une vision totalement idéalisée de la mobilité électrique, mais qui n'est pas crédible deux secondes. Rappelons juste, que si 10 % du parc automobile français passait à l'électrique, cela nécessiterait la construction d'une centrale nucléaire en plus !

Alors soyons clair, je suis ravi que l'automobile évolue, tente de sortir du pétrole et s'oriente vers de nouveaux types de motorisation, mais par pitié qu'on arrête de nous prendre pour des idiots en nous faisant croire que l'électrique va régler tous les problèmes.

Voir aussi sur ce sujet du nucléaire vs le pétrole "Un monde sans catastrophe"