Sunday, October 24, 2010

VERS UN RENVERSEMENT DU MONDE ?


Et si nous étions sur le point de connaître l'arrêt du développement économique tel que nous l'avons connu depuis plusieurs siècles ?

Et si les dogmes de la mondialisation, de l'ouverture et de l'interconnexions des marchés étaient à remettre totalement à plat ?

Et si nous commencions à peine à rentrer dans la première crise de l'unification planétaire ?

Et si dans un monde fini et aux ressources plus rares, nous devions repenser nos modèles de croissance ?

Bref, et si nous étions en train d'assister à la fin d'une certaine histoire mondiale ?

"La crise que nous disons bancaire et financière fut crise alimentaire et crise des ressources, avant d'être économique et sociale, elle est aussi, et peut-être surtout, la première crise de l'unification planétaire, telle que l'individualisme libéral la promet, telle que la mondialisation prétend la réaliser.
Crise d'un espace monde dans lequel tous désormais sont convoqués, de la Russie à la Chine, et de l'Amazonie à Bornéo.
Crise d'un système qui ne se connaît plus de l'extérieur, qui refuse que l'on soit étrangers à ses cultes et à ses pompes, qui se veut le système monde, unique et clos comme une bulle.
Crise d'un temps unique du monde, qui pourrait bien sonner l'arrêt du développement tel que nous l'avons connu, et ruiner le fol espoir d'une croissance infinie."

Voilà les premières lignes - très fortes - qui débutent le dernier livre d'Hervé Juvin, Le Renversement du monde - Politique de la crise

Pour l'essayiste les choses sont claires, nous nous apprêttons à vivre un double basculement.

Un basculement géographique avec l'installation du nouveau centre du monde en Asie, autour de la Chine et de l'Inde, et ce aux dépends des Etats-Unis et de l'Occident de façon plus générale.

Un basculement économique avec la fin de la mondialisation telle qu'elle s'est développée depuis le début des années 90, mais dont la crise économique de 2008 a montré toutes les limites et toute la fragilité.

Ce sont donc de nouveaux systèmes de pensées, de croyance, de gouvernance, mais aussi la montée en puissance de nouvelles menaces, qui aujourd'hui modifient peu à peu nos façons de penser le monde et son avenir.

Et c'est pour mieux essayer de comprendre ces mutations que nous avons invité Hervé Juvin, le vendredi 26 novembre 2010 dans le cadre de nos Ateliers Transit-City.

Cet Atelier s'inscrit dans la lignée de ceux montés autour des thèmes "Et si nous étions simplement en train de changer de monde ?" et "Et si la crise était plus civilisationnelle qu'économique ?"