Tuesday, February 23, 2010

LA MOISSONNEUSE-BATTEUSE, FUTUR VÉHICULE URBAIN ?


La moissonneuse-batteuse a-t-elle vocation à devenir un véhicule urbain dans les décennies à venir ? Oui, la question est stupide, mais en même temps j'ai pas pu m'empêcher de me la poser en regardant les photos ci-dessous, et surtout dans l'optique de notre prochain Atelier Transit-City qui s'interrogera sur la transformation possible des villes en immenses fermes.

Rappelons, en effet, que si la croissance démographique mondiale se poursuit au rythme actuel, la terre abritera en 2050 9 milliards d'habitants, dont près de 6 milliards vivront en ville. Ce qui veut dire que d'ici quatre décennies - c'est à dire demain - il va falloir nourrir 3 milliards de personnes en plus, sur des territoires toujours plus urbanisés, pollués ou en voie de désertification (voir sur ce dernier thème, le cas chinois ).

Et ce, alors que déjà aujourd'hui, comme le rappelle selon Frédéric Lemaître, auteur de "Demain la faim !", "trois milliards de personnes se privent régulièrement de nourriture, 2 milliards souffrent de malnutrition, 1 milliard de la faim et 9 millions en sont mortes en 2009."

Le défi est à la fois simple et énorme comme l'explique Lemaître "d’ici 2050, les besoins en produits alimentaires doubleront, conséquence notamment de l’évolution de la consommation, de plus en plus riche, et de plus en plus carnée : la consommation de viande a quadruplé en Asie de l’est depuis les années 60, et l’Inde suit le même chemin.
Mais s’il faut 1 500 litres d’eau pour produire un kilo de blé, il en faut 15 000 pour un kilo de bœuf….
Sans parler des biocarburants : la quantité de céréales requises pour remplir d’éthanol le réservoir d’un 4 x 4 pourrait nourrir une personne pendant une année ! Il va donc falloir produire bien davantage. Comment ?
" Et là, les photos ci-dessous prennent un autre relief.




Et pour ceux qui rêvent de voir ce genre de situations en vrai, il semblerait que se prépare en juin 2010 sur les Champs-Elysées un remake de la Grande moisson de 1990. (voir ici) Mais, là, on sera juste dans de la communication.