Saturday, February 20, 2010

LES J.O. COMME OUTILS DE DOPAGE URBAIN POUR HAÏTI ?


Dans un récent post consacré au lien entre la ville et le sport, j'avais mentionné très rapidement mentionné un article évoquant de façon sarcastique l'idée que pour lutter contre la pauvreté et le manque d'infrastructures urbaines, les Jeux Olympiques devraient un jour se dérouler en Haïti. (voir ). C'était évidement avant le tremblement de terre.

Aujourd'hui, en plein J.O de Vancouver, l'idée vient de ressurgir une nouvelle fois comme solution à la nécessité d'investissement rapides et efficaces pour le pays aujourd'hui dévasté. L'hypothèse vient, en effet, d'être faîte dans le cadre d'un concours d'idées organisé par Spontaneous Architecture pour reconstruire rapidement Haïti et dont les propositions lauréates sont visibles .

Alors idée interessante ou au contraire insupportable tartufferie tellement le défi social et politique haïtien ne peut se réduire à une opération de dopage urbain au profit de Port au Prince via les J.O ? J'avoue que je n'en sais rien, et c'est pour cela que je vous présente ci-dessous quelques pages du Cahier Stadium City réalisé en 2005 à l'occasion de l'Atelier Et si la ville devenait un immense stade ?. Ce sont juste quelques images pour nourrir la réflexion.


Et pour continuer à gamberger sur le sujet, je ne peux que vous inciter à jeter un coup d'oeil sur cette belle hypothèse de Pruned de prendre la Piazza Navona de Rome comme modèle pour le futur stade olympique de Chicago si la ville était choisie pour les organiser en 2020. Moi, en tout cas, je trouve l'idée superbe.