Friday, December 17, 2010

CARS : ONE NEW TOY STORY ?

Dans la lignée de mes récents posts Peut-on penser la voiture sans les jeux vidéo ? et Jeep/Meccano, quand les codes s'inversent, sur le rôle du ludique dans la façon de penser la voiture du futur, je me suis demandé dans quel lieu je pourrai aujourd'hui trouver une concrétisation de ce rapprochement entre le monde des jouets et celui de l'automobile ?

Ma première pensée a été pour le superbe Mint (Moment of Imagination and Nostalgia with Toys) Museum of Toys ouvert en 2006 à Singapour, et qui fait parti de mon parcours traditionnel dès que je vais dans cette ville, tant la collection de vieux jouets est superbe et surtout beaucoup mieux mise en scène que, par exemple, au Tin Toys Museum de Yokohama.

Mais je pense que mon plus gros choc en la matière fut, il y a quelques années, la visite du The Bruce Weiner Microcar Museum, situé à Madison en Georgie.

Ce lieu est magique tant la collection présentée est riche, notamment de modèles très peu connus, car "focused on Microcars in the late 1940's- pre-1964 range with Engine sizes of 700cc or less (many are 250cc and 50cc) and 2 doors or less". On a véritablement l'impression de se promener dans un grand magasin de jouets. Pour ceux que cela intéresse, cliquez , vous trouverez l'index de l'ensemble des modèles, et une fiche technique pour chacun d'eux. C'est une vraie mine d'infos et d'images.

Si on part du principe que la voiture du futur sera plus compacte et plus ludique, pourquoi ne pas faire l'hypothèse que c'est dans ce musée que se dessine une partie de notre futur mobile ? Éléments de réponse, ou .

Et comme pour confirmer que certains modèles sont de façon assez naturelle assimilés à des jouets, je voulais vous proposer, ci-dessous, ce travail du plasticien Lorenzo Quinn. Quand vous saurez que le nom de cette sculpture est Vroom Vroom, vous comprendrez que je n'ai rien à ajouter !


Sur ce sujet de la mobilité ludique, voir aussi et .