Sunday, August 26, 2012

CURIOSITY vs ARMSTRONG ?

Quand le premier homme qui a marché sur la Lune, Neil Armstrong, meure quinze jours après qu'une voiture télécommandée se soit posée sur Mars, on a envie de se poser une question toute simple : est-ce le symbole de la victoire définitive du robot sur l'homme ou juste la fin de l'épopée spatiale comme aventure humaine

Une question que l'on peut aussi formuler sous cette forme : "Techno versus Le Corbu".


Et pour continuer à réfléchir sur ce sujet de l'influence de la conquête spatiale dans la construction de nos imaginaires corporels : se souvenir que le mot cyborg - c'est à dire cette idée de marier la technique avec le corps humain - a été inventé lors des premières réflexions sur les tenues des astronautesPlus d'analyses sur le passionnant site ; "Fashioning Apollo", à compléter par un très bel entretien sur le sujet; .
"While primitive suits inspired by Post’s were investigated by the armed forces after World War II, more synthetic notions of man in space gained credence. Notable was the neologism “cyborg,” a man-machine hybrid proposed by Nathan Kline and Manfred Clynes. Clynes, a mathematician and analog computer expert, and Kline, a psychopharmacologist, proposed that instead of carrying an earthlike environment with him, the biochemistry and homeostatic functioning of man should itself be adapted for space travel. Grounded in the same theories of cybernetic control that shaped parallel advances in systems management, the cyborg concept for space exploration was studied intensively before its eventual abandonment in 1966"

On peut aussi raconter cette mutation du rôle des astronautes dans l'imaginaires des corps et de la performance, à travers l'histoire du jouet dans les années 60, 70 et 80.

L'étape finale de la disparition de l'astronaute, étant probablement "Avatar", voir .


Les slides qui illustrent ce post sont extraits de la présentation Toy City faite lors de l'Atelier "Et si les jouets et les jeux vidéos changeaient nos rapports à la ville et à ses mobilités ?