Monday, December 23, 2019

QUAND LE SPORT AUSTRALIEN A DE L'AVANCE

Aujourd'hui une partie de l'Australie continue à bruler, notamment autour de Sydney, et ce week-end un certain nombre de rencontres sportives ont été annulées du fait des fumées toxiques émises par les incendies.

Mais l'Australie n'a pas attendu ces catastrophes pour s'intéresser à l'évolution du climat.

Dès 2013, Adidas communiquait sur la sécheresse - .

En 2014, the Climate Institute publiait, lui, deux documents sur les nouvelles menaces liées au réchauffement climatique, dont l'un spécialement dédié au sport - voir, .

L'élément déclencheur de ce travail avait été l'open d'Australie à Melbourne et sa cohorte de malaises due à une vague de chaleur exceptionnelle.

Depuis, les responsables du tournoi ont tenté de changer les choses avec des "heat policies", mais cela est évidement encore beaucoup trop dérisoire face aux vrais défis du réchauffement climatique que va subir l'Australie dans les années qui viennent.

Aujourd'hui le sport est un élément essentiel de la culture et de l'identité australienne.

Le réchauffement climatique va clairement réinterroger toutes les pratiques sportives du pays continent.

Tous les sportifs, et pas seulement les sportifs de haut niveau, vont être impactés. 

Les championnats du monde d'athlétisme au Quatar ont choqué beaucoup de monde - .

Mais c'est ce qui se passe aujourd'hui en Australie qu'il faut regarder, car c'est là que s'écrit une partie de notre avenir plus chaud et que va s'inventer en partie les nouvelles pratiques sportives liées à la chaleur - voir,  et .

On en reparle beaucoup plus longuement le vendredi 7 février 2020 à l'occasion de l'Atelier Transit-City consacré à la question "C'est quoi la mobilité active en 2040 ?"