Thursday, October 08, 2009

INVERSION N°1 - QUAND CE SONT LES AUTOMOBILISTES QUI VONT RISQUER LEUR VIE.

J'imagine que, comme moi, quand on vous parle de voitures qui sautent dans les rues d'une ville, vous pensez immédiatement au film Bullitt avec son extraordinaire course poursuite dans les rues de San Francisco. (Course à suivre en parallèle, pour ceux que cela intéresse, sur Google map, )

L'image est d'ailleurs devenue tellement populaire, qu'elle est encore 40 ans plus tard une source d'inspiration pour certains, comme le montre le travail du photographe Matthew Porter avec sa série de voitures bondissantes, voire quasi-volantes (voir ci-dessous)

Ces superbes images m'ont toujours paru d'autant plus fortes qu'elle donnent un côté très réaliste à des jeux vidéos aussi jouissifs et jubilatoires que Gran Turismo ou Burn Out.

Bref, elles représentaient pour moi jusqu'a présent une certaine violence routière, mais supportable car relevant d'une joyeuse fiction purement transgressive et ludique.

Quelle ne fut donc pas ma surprise en découvrant hier l'image ci-dessous censée - elle - représenter une solution pacificatrice au problème de cohabitation entre automobilistes, piétons et cyclistes. Oui, c'est pas évident à première vue, et c'est pourtant le cas ...


En effet, dans le cadre d'une concours d'idées organisé au Portugal sur le thème Cycling Bridge - Competition for ideas for a new cycling bridge in Lisbon, c'est l'équipe portugaise Tiago Barros + Jorge Pereira qui a été élue vainqueur avec ce projet un peu dingue de “High-Speed Car Ramp

Les images ci-dessous sont assez explicites pour ne pas mériter forcément de très longs commentaires (voir )

Bon évidement tout cela relève plus d'un circuit Hot wheels que du vrai projet architecturale, mais qu'importe !!!


La chose que je retiens dans cette proposition, c'est la façon qu'a eu l'équipe lauréate de retourner la question posée, en proposant une solution qui demande aux automobilistes de risquer leur vie pour protéger piétons et cyclistes, plutôt que d'exiger de ces derniers qu'ils risquent leur peau pour que les premiers puissent rouler toujours plus vite. C'est juste une réponse particulièrement intelligente car inversant tous les codes traditionnels de la sécurité routière.

Alors ne boudons pas notre plaisir devant une si jolie provocation.

PS / Et le même équipement pour laisser passer les animaux sauvages au milieu d'une forêt pourrait donner l'image ci-dessous.