Wednesday, October 25, 2017

CA SERAIT QUOI LA MOBILITÉ URBAINE SOUS LE PRISME DU TRIATHLON ?


Aujourd'hui pour penser la ville et ses mobilités, il faut mettre le corps en mouvement au coeur de la réflexion - voir le schéma ci-dessus.

Mais si demain ...

Mais si demain, on commence à penser la ville non plus sous l'angle de la simple mobilité, mais aussi de la motricité - voir, là.

Mais si demain, on commence à penser la mobilité sous l'angle de la sportivité et des trans-sports - voir, .

Alors ...

Alors, il va falloir commencer à se construire de nouveaux cadres théoriques et pratiques nouveaux pour imaginer la mobilité dans la ville de demain.

C'est ce que j'ai essayé de faire avec le triathlon, un sport en très forte croissance qui est en train, depuis quelques années, d'irriguer les imaginaires urbains, comme l'a fait la course à pieds à la fin des années 70 - voir, et .

C'est ce même genre d'exercice qu'avait fait notre partenaire Patrick Roult de l'Insep avec ce que pourrait être un pentathlon renouvelé et en phase avec les nouvelles pratiques sportives - voir "Et si le pentathlon se réinventait autour de nouveaux sports urbains ?" - et que j'ai tenté de synthétiser dans le schéma ci-dessous.



On reparle de tout cela lors du prochain Atelier Transit-City organisé le 19 janvier prochain autour de la question "Et si les nouveaux sports nous permettaient de penser autrement la mobilité urbaine ?"