Thursday, September 06, 2018

ET SI LES ALPES DEVAIENT ENFIN CHANGER DE CULTURE MOBILE ?

"Ce qui s'est produit en Europe c'est que la conquête des sommets s'est faite en plein âge d'or de l'ingénierie, du progrès et de l'expansion humaine. Ils ont énormément construit, énormément déboisé à la fois sur les contreforts et sur les sommets."
"Quand on va dans les Alpes et qu'on voit un endroit comme Chamonix, c'est un exploit d'ingénieur extraordinaire d'avoir construit ces télécabines, ce funiculaire. Mais en chemin, ils ont perdu quelque chose d'essentiel dans ces montagnes qui est leur nature sauvage."
"Je pense que beaucoup d'Européens se tournent vers le Canada, vers l'Ouest, pour retrouver cette nature parce qu'ils l'ont éradiquée de leur continent."
Ces propos sont ceux de l'écrivain aventurier Bruce Kirkby dans le documentaire "Jumbo Wild" consacré à la lutte contre la construction d'une station de ski dans une vallée de l'ouest canadien - les détails, .

Les stations européennes sont montrées comme un contre-exemple d'une développement durable de la montagne.

Ce que dénonce ces images, c'est la phase 3 de la mobilité montagnarde - voir, .

Nous, le pari que nous faisons chez Transit City, c'est que cette histoire de la fascination technique et de l'aménagement lourd de la montagne, va peu à peu laisser place à une autre approche : celle de la mobilité active, de la mobilité sportive, de la mobilité qui ne demande plus la construction d'infrastructures lourdes - voir "Et si nous entrions dans le 4° temps des mobilités montagnardes ?"

C'est pour cela que nous nous intéressons à toutes les nouvelles mobilités montagnardes - - et plus particulièrement, depuis quelques jours, à cette approche du trail développée par une compétition comme l'Ultra-trail du Mont Blanc - "Et s'il était urgent de réinventer l'UTMB ?".

Ce sont ces réflexions montagnardes et sur le trail qui alimentent aussi nos réflexions sur le nouvelles mobilités urbains - voir, "Et si on passait u run commuting au trail commuting ?"

Ce sont aussi ces évolutions des mobilités et des imaginaires montagnard qui viennent alimenter nos réflexions sur les évolutions du sport - - et l'émergence possible d'une nouvelle mobilité sans moteur