Tuesday, September 11, 2018

ET SI LE KITE DEVENAIT UN TRANS-SPORT® TERRESTRE ?

Quand on réfléchit sur l'émergence possible de nouvelles mobilités sans moteur comme nous le faisons actuellement chez Transit-City - voir, "No Motor Project" -  et que l'on suppose, parallèlement, la fin de certains modèles mécanique dominants - voir "Et si tout cela était déjà dépassé ?" -, on est un peu obligé de regarder le monde autrement et surtout dans l'obligation d'inventer des choses nouvelles, des choses qui ne consomment pas d'énergie fossile ou électrique.

C'est ainsi que nous avons regardé le kite qui :
- a déjà totalement renouvelé la voile sportive - ,
- va, sans doute, un jour réinventer le fret maritime - ,
- et qui trouve aujourd'hui de nouvelles pistes d'utilisation avec le vélo ou le ski.

Pour l'instants son utilisation est très très anecdotique et loin d'être totalement fiabilisée (surtout pour le vélo), mais elle montre que le kite ne sert pas seulement à voler ou à naviguer, mais peut devenir un vrai mode de trans-sport® terrestre, soit sous forme de tractage (vélo) soit de freinage (ski).

L'idée de ce post n'est pas de dire que le kite est aujourd'hui est une réponse satisfaisante aux nouveaux besoins de mobilité actives, mais qu'il est une techniques à ne pas négliger pour penser demain.

On en reparle très vite - .