Tuesday, October 02, 2018

TRAVAIL : UN AVENIR ENTRE ROULETTES ET POUSSETTES ?

"L’autre soir, j’ai regardé le film Airport (1970 - Burt Lancaster, Dean Martin et Jean Seberg). Dans les scènes d’aéroport, les voyageurs portent des valises à l’ancienne comme celles qu’utilisaient nos grands-parents : des grosses Samsonite rectangulaires et rebondies, munies d’une seule poignée. La vision de ces bagages désuets m’a mis mal à l’aise, comme si je regardais un octogénaire déblayer de la neige à la pelle.  
Les gens vivaient-ils vraiment comme ça ? Sans compter que les voyageurs qui n’avaient pas de valises étaient en train de fumer – rarement 1970 ne m’avait paru si éloigné. Dans l’ensemble, ça ressemblait plus au XVIe siècle de Bruegel l’Ancien qu’à l’Amérique de Richard Nixon, et on mesurait clairement l’évolution du voyage aérien mais aussi des terminaux au cours des quarante dernières années."
"Obsolescence des données" - Douglas Coupland 
"Êtes-vous capable de deviner quel a été le facteur de changement le plus puissant dans la conception des aéroports au cours de ces dernières décennies ? 
La réponse est : le bagage à roulettes 
À cause de son apparition, presque toutes les surfaces des aéroports modernes sont conçues de façon à être aussi plates et lisses que possible, sans creux ni bosses – parce qu’une surface homogène garantit à votre valise un cheminement à la fois silencieux et élégant.  
Un aéroport lisse est un aéroport séduisant. Il vous procure l’opposé de votre vie quotidienne, un lissé permanent qui donne à la plupart des aéroports un air de vie après la mort."  
"Obsolescence des données" - Douglas Coupland 
Et si après avoir changé les aéroports, la valise à roulette changeait aussi le travail en devenant un meuble de bureau ? C'est l'hypothèse faite par de jeunes designers avec le "Pop Work Pack It Up".

En soi, l'idée n'est pas follement originale, mais elle a le mérite de nous inciter à regarder la valise à roulettes un peu autrement et surtout confirme que dans une société nomade tout objet mobile doit pouvoir devenir un espace de travail, même quand a priori il est très éloigné de cet univers, comme l'est par exemple la poussette d'enfant - voir le concept de "Puschinglt" ci-dessous.

Dans le futur, ce mariage de la roulette et du travail pourrait aboutir à un espace proche de celui ci-dessous - .

Ces hypothèses ont, en tout cas, toutes un point commun : elles préparent le terrain et les esprit à la voiture autonome - .


Plus, .