Friday, October 26, 2018

ET SI ON S'INTÉRESSAIT À STUPID WAY TO WORK ?

L'association des Commuters du Kent a lancé récemment une campagne de protestation destinée à sensibiliser les habitants de leur région sur fait que la liaison vers Londres risquait d'être supprimée dans le cadre du nouvel appel d'offre pour l'exploitation de cette ligne.

Mais au lieu d'utiliser les outils traditionnel de la contestation, les Commuters du Kent ont lancé une campagne totalement décalée signée Stupid way to work tendant à montrer que la fermeture de la ligne ne serait pas un problèmes car il existait plein d'alternatives au train - détails, .

Evidement les premières alternatives présentées et répondant aux jolis nom de Commuterpault, Circumnavigator et Centipedal, sont totalement farfelues et peu réalisables.

Mais qu'importe ...

Qu'importe, car il est très tentant de prendre ces affiches non pas au pied de la lettre, mais au moins comme sources d'inspirations pour penser autrement

Et on va en avoir besoin pour penser autrement les rapports entre la mobilité et le travail - voir "Et si la mobilité était le nouvel horizon de la religion industrielle ?"

Mais aussi pour penser autrement la mobilité écologique de demain.

En effet, si on part du principes que les solutions de transports inventées au XIX° et au XX° siècles ne vont pas suffire pour répondre au défis écologique du XXI° siècle, et que le numérique ne suffira pas lui non plus à sauver le monde, il est urgent d'inventer des solutions radicalement nouvelles, dont un certain nombre sont forcément difficilement imaginables aujourd'hui, enfermés que nous sommes dans des schémas dépassés

Et quoi de mieux que des propositions totalement délirantes et irréalisable pour essayer de penser de façon réellement disruptive ?

Sur cette question de nos façons forcément toujours trop étroites de penser l'avenir, je vous renvoie à "Their imaginations are constrained by the tyranny of the possible"

Le pétage de plomb est toujours plus créatif que la pitoyable technique du "design thinking" et de ses fameux post-it censés libérer l'esprit - voir, Et je vous incite à voir ce que cela peut donner avec "Et si Las Vegas inventait une nouvelle mobilité aérienne ?"

Si on revient à la campagne Stupid way to work, les solutions proposées sont d'autant plus stimulantes, qu'elles s'appuient souvent sur des petits bouts de démarche testées à une époque, puis oubliées (voir le vélo à voile), ou de solutions existantes mais qui pourrait se réinventer avec de nouvelles approches (voir le vélo cargo).



Sur ce thème du vent et de la voile, voir "Et si le kite devenait un trans-sport ® terrestre ?" mais aussi , et .

Chez Transit-City, on apprécie d'autant plus ces pistes qu'elles remettent le corps en mouvement au coeur de la réflexion et permettent donc d'enrichir les notions de trans-sport ® et de motri-cité ®.

On en reparlera le 23 novembre prochain, .