Wednesday, May 12, 2021

ET SI LES NUTRITIONISTES DEVENAIENT LES GRANDS URBANISTES DU XXI° SIÈCLE ?

En octobre 2017, Transit-City proposait de créer le concept d'Obé-Cité ®  afin d'intégrer la condition physique dans les analyses urbaines et mobilitaires.

Voir :

En France, pays dans lequel il est toujours difficile de parler du physique en général et des gros en particulier, notre proposition n'a pas rencontré un gros succès (dans d'autres pays européens, nous n'avons pas eu ce problème). 

Pour beaucoup de professionnels de la ville, l'obésité est un enjeu de santé publique, mais pas d'urbanisme.

Grave erreur, selon nous.

Et c'est donc avec un réel plaisir, que nous avons découvert il y a quelques jours le lancement d'une démarche appelée Obecity

Financée par le Pennington Biomedical Research CenterObecity vise à réinterroger l'approche de l'obésité en la traitant à la fois sous l'angle de la souffrance individuelle mais aussi, et surtout, sous l'angle plus global de l'American Way of Life qui n'incite ni à l'effort, ni à faire vraiment attention à ce que l'on mange.

Mais le site Obecity dépasse largement la situation américaine. L'analyse pourrait s'appliquer à de nombreux autres pays.

Obecity dépasse le seul problème de l'obésité. Cette dernière n'est que la partie la plus visible d'un problème plus large.

Obecity est une vraie réflexion politique sur nos modes de vie et nos modes de consommation.

Obecity nous montre que si notre nouvel modernité urbaine est très séduisante, elle n'est par contre absolument pas soutenable notamment sur le plan de la santé publique. 

On s'en doutait un peu.

D'où notre hypothèse : Et si désormais, on intégrait systématiquement des nutritionnistes dans les réflexions urbaines ?  

Aujourd'hui, on intègre les émissions de carbone dans l'analyse urbaine. Alors, pourquoi ne pas imaginer que demain on intègre aussi la consommation de calories dans les aménagements urbains ? Un ascenseur serait ainsi mal noté face à un escalier, et un drive-in face à un marché traditionnel.

Ce post n'est qu'une étape dans notre réflexion. 

Et on poursuit notre chantier Obé-Cité ®.