Monday, April 12, 2021

ET SI LA SEXUALITÉ DES VIEUX ÉTAIENT MOINS TABOU QUE LEURS PRATIQUES SPORTIVES ?

Et s'il était moins tabou de montrer des vieux s'aimant que de montrer des vieux faisant du sport ?

C'est la question que je me suis posée devant cette superbe campagne britannique et ce dans le prolongement mon récent post "c'est quoi le problème des marques de sport avec les vieux ?"

Et si un jour une marque de sport osait signer une de ses campagnes "Sport never gets old" ?

Wednesday, April 07, 2021

ET SI LE SILENCE DEVENAIT UN IDÉAL SPORTIF ?

Chez Transit-City, le silence est un curseur important pour penser le futur.

En 2019, nous nous demandions "Le silence : et si c'était l'or de demain ?"

Mais nous avons aussi développé un certain nombre de réflexions sur :
Aujourd'hui, la question est de savoir si le silence peut nous aider à penser l'avenir du sport ?

Pourquoi cette question  ?

Pour une raison toute simple : le sport se cherche aujourd'hui très clairement de nouvelles missions sociales et environnementales et l'idée de ne pas émettre de nuisances sonores pourrait devenir une de ses grandes ambitions.

C'est une hypothèse que nous faisions récemment avec "et si nous ambitionnions de devenir plus discrets ?

Pour une marque comme Patagonia, le silence est déjà très clairement une vertu.

La marque n'oublie, en effet, jamais de rappeler que son développement est "inspiré des sports silencieux". 

On retrouve dans cette profession de foi des thèmes qui nous sont chers notamment avec notre programme "No Motor Project ®" ou notre démarche "Moins de techno, plus d'ethno".

On y retrouve aussi la démarche entreprise par un de nos grands modèles, le toujours impeccable magazine "Les Carnets d'Aventures" qui a pour positionnement "le voyage sportif itinérantsans moyen motorisédans la nature et avec bivouac".

Alors, le silence peut-il devenir un idéal sportif ?

La réflexion mérite certainement d'être poursuivie et enrichie.

On y reviendra plus longuement lors des Rencontres de la Prospective Sportive organisées autour de la question des nouvelles valeurs du sport dans les années qui viennent.

Tuesday, April 06, 2021

ET SI LE VÉLO DEVENAIT UN SPORT DE PRISONNIERS ?

S'il y a deux univers qu'a priori tout oppose, c'est bien celui de la prison et celui du cyclisme sur route.

Et pourtant ...

Il faut regarder Breakaway, l'expérience étonnante montée par Decathlon Belgique avec une prison - tous les détails, .

Ou quand des prisonniers deviennent des cyclistes sur route.

Mais surtout quand ...

... quand le e-Cycling révolutionne les territoires du vélo.

... quand le e-Cycling ouvre à de nouvelles pratiques totalement inédites.

... quand le e-Cycling ouvre de nouveaux horizons à de nouveaux pratiquants.

Bref, quand on a la confirmation que le e-sport va radicalement faire exploser les temps et les lieux traditionnels du sport dans les années qui viennent. 

La question induite : et si tous les sports réinterrogeaient leurs pratiques sous le prisme de l'e-sport ?

Sur les nouveaux imaginaires du vélo, voir :

Sur les nouveaux enjeux du e-sport, voir :

On reviendra forcément sur cette question le 24 juin prochain lors des premières Rencontres de la Prospective Sportive.

Friday, April 02, 2021

ET SI LE VÉLO DEVENAIT - ENFIN - UN SPORT DE GROS ?

Chez Transit-City, on s'intéresse depuis longtemps aux corps - .

A tous les corps - .

Et on s'intéresse plus particulièrement aux relations de tous les corps avec tous les sports.

Et notamment aux relations des corps considérés comme non sportifs avec le sport, ces corps que nous appelons "les nouveaux corps du sport ®".

Nous nous sommes ainsi beaucoup intéressés aux corps handicapés - voir , et .

Nous évoquions récemment le corps des vieux -  et -, mais aussi celui des femmes enceintes - .

Nous avons aussi beaucoup réfléchi à la question "c'est quoi être gros ?" et essayer de comprendre ce que cela pourrait impliquer pour penser un monde de l'obé-cité ®.

Ce travail s'accompagne parallèlement, d'une réflexion sur le très haut niveau, la mutation du corps des athlètes et la possible émergence de nouvelles morphologies liées à la performance - voir, "C'est quoi demain, le corps d'un athlète ?"

Si tous les sports n'engendrent pas une morphologie type (heureusement), ils sont tous associés à certaines caractéristiques.

Le vélo est ainsi associé la minceur.

Les cyclistes sont maigres.

On fait du vélo pour maigrir.

Et même quand certains veulent promouvoir la pratique du vélo en ville, ils l'associent à la minceur - voir  "Entre fat line et fast line ?".

Et c'est évidement un vrai problème au vu du rôle que va devoir jouer le vélo dans les années qui viennent en matière de mobilités actives

Peut-on cantonner le vélo aux corps athlétiques ? Bien sur que non !

Il était donc temps que quelqu'un prenne la parole sur cette question et cesse de faire du vélo un truc inaccessible aux gros.

C'est fait depuis quelques jours avec le très bon film "All Bodies on Bikes" réalisé par Shimano.

Les deux filles très rondes sont épatantes mais surtout, comme le dit Bicycling, "this new documentary breaks down size barriers in cycling".

La question induite : et si tous les sports réinterrogeaient leurs pratiques sous le prisme de l'obésité ?

Une possible référence : new fat mobility ?