Wednesday, March 30, 2022

DE KEROUAC À TESSON POUR PENSER L'ALTERNATIVE MOBILE ?

Un post pour prolonger la réflexion esquissée avec
sur les possibles successeurs de Jack Kerouac.

Et si le Jack Kerouac contemporain, c'était Sylvain Tesson ?

Quand l'un partait sur les freeways, l'autre préfère aujourd'hui les chemins noirs.

Quand l'un vivait sur le bitume, l'autre cherche à éviter les brulures du goudron.

Quand l'un courrait après une nouvelle modernité, l'autre cherche à la fuir.

Quand l'un voulait de la compagnie, l'autre cherche la solitude.

"Passages secrets, les chemins noirs dessinaient le souvenir de la France piétonne, le réseau d’un pays anciennement paysan. Ils n’appartenaient pas à cette géographie des « sentiers de randonnée », voies balisées plantées de panonceaux où couraient le sportif." (...)

"J’imaginais la naissance d’un mouvement baptisé confrérie des chemins noirs. 

Non contents de tracer un réseau de traverse, les chemins noirs pouvaient aussi définir les cheminements mentaux que nous emprunterions pour nous soustraire à l’époque. 

Dessinés sur la carte et serpentant au sol ils se prolongeraient ainsi en nous-mêmes, composeraient une cartographie mentale de l’esquive. 

Il ne s’agirait pas de mépriser le monde, ni de manifester l’outrecuidance de le changer.

Non ! 

Il suffirait de ne rien avoir de commun avec lui." 

(...)
"Nous serions de grandes troupes sur ces contre-allées car nous étions nombreux à développer une allergie aux illusions virtuelles. Les sommations de l’époque nous fatiguaient : Enjoy ! Take care ! Be safe ! Be connected ! Nous étions dégoûtés du clignotement des villes. 

Tout cela ne faisait pas un programme politique. 

C’était un carton d’invitation à ficher le camp.  

Vivre me semblait le synonyme de « s’échapper »". 

À méditer pour penser demain. 

Tuesday, March 29, 2022

ET SI "WILD" AVAIT REMPLACÉ "SUR LA ROUTE" ?

Dans notre précédent post ( ),nous nous demandions quelle œuvre non frictionnelle pourrait remplacer le "Sur la Route" de Kerouac dans les grands imaginaires des mobilités alternatives ?

Parmi les réponses possibles, il y a sans aucun doute le "Wild" de Chery Strayed qui raconte son parcours solitaire sur le magnifique Pacific Crest Trail.

Paru en 2012, son livre a eu un énorme retentissement aux Etats-Unis et fut l'un des déclencheurs de l'explosion des pratiques d'outdoor -

Certains ont même parler il y a quelques années d'un "real effect wild" tant le livre a eu des échos dans tous les milieux, et notamment chez les femmes..

Depuis sa publication, Wild a été traduit en 25 langues et s'est vendu à plus de cinq millions d'exemplaires dans le monde entier.


On the Road était une histoire de mecs parcourant leur pays en voiture.


Wild est l'histoire d'une femme parcourant seule et à pied les grands espaces sauvages.


On the Road, c'était le moteur et le bitume.


Wild, c'est le corps et le sol naturel.


Aujourd'hui, elle est où la vraie mobilité désirable ?


Ca peut renvoyer à cette question .


On poursuit la réflexion dans de prochains posts.

Monday, March 28, 2022

IL EST OÙ AUJOURD'HUI, LE "SUR LA ROUTE" ALTERNATIF ?

On fête cette année le centainaire de la naissance Jack Kerouac.


L’occasion pour certains de son replonger dans son œuvre, et notamment dans son livre phare "Sur la route" qui a construit à la fois sa réputation personnelle et une partie de la contre-culture américaine de la seconde moitié du XX° siècle.


Paru en 1957, ce livre est une formidable apologie de la liberté et des modes de vie alternatifs, mais aussi celle d’une certaine vision de la mobilité : une mobilité liée à l'auto-stop, à la voiture, au bus, au camion.


C'est à dire une mobilité qui un demi-siècle plus tard, nous apparait comme une mobilité polluante, énergivore, bruyante, destructrice des paysages, responsable du réchauffement climatique et de la course au pétrole ... bref, tout sauf une mobilité désirable 


Alors 55 ans après la publication de "Sur la route", elle est où aujourd'hui l'oeuvre qui pourrait poser les bases d'une nouvelle culture alternative de la mobilité ?


Chez Transit-City on a quelques idées que l'on vous proposera dans de prochains posts.


Et si vous aves des idées de bouquins ou de films à nous soumettre, on est preneurs !

Il suffit d'un mail à : francois.bellanger@gmail.com.

Friday, March 25, 2022

PAR PETITES TOUCHES ...

Quand malgré la crise climatique ...

Quand malgré la criés énergétique ...

... n'émerge aucun discours politique et industriel alternatif au modèle actuel pourtant mortifère, alors on se construit par petites touches ses propres références du désirable à partir d'images que l'on essaie de faire dialoguer entre elles, en espérant que puisse s'en dégager un début de vision cohérente.

C'est pas forcément grand chose, c'est pas forcément très structuré, ni capable de fonder un programme politique, mais ces images ont une grande vertu : elles montrent que dans l'univers du sport, de la performance et de l'outdoor, existent aujourd'hui possiblement toutes les bases pour construire de nouveaux récits alternatifs au modèle du lourd, du moteur, du bruit et du pétrole.

C'est le modeste sens de ce post.

Monday, March 21, 2022

DES IMAGES TROP VIOLENTES POUR LE MONDE RURAL ?

Des montées.

Des descentes

Des petits villages.

Des paysages de rêve.

Mais aussi de la pluie.

Et des gens qui se déplacent en vélo.

Ça fait très envie.

Mais nous avons, aussi, bien conscience chez Transit-City que ces images peuvent être d'une extrême violence pour une grande partie du monde rural hexagonal.

Et d'avance, nous tenons très sincèrement à présenter toutes nos excuses auprès des ruraux qui pourraient être choqués de voir des gens se déplacer autrement qu'en voiture ...

... surtout sous la pluie.

... surtout dans des montées.

Thursday, March 17, 2022

LE SENS DE L'HISTOIRE ?

De la voiture à la basket ?

De l'essence au muscle ?

Deux pubs qui datent un peu (1987 et 2006), mais qui donnent bien le sens de l'histoire à venir.

Le XX° siècle, siècle de la voiture.

Le XXI° siècle, siècle du corps.

Wednesday, March 16, 2022

ET SI C'ÉTAIT CELA LA PROCHAINE SORTIE ?

Canada - juin 2020

Et si Decath lançait la même campagne partout en Europe aujourd'hui ?

Ça permettrait de faire rentrer peu à peu dans l'esprit de certains qu'il y a des alternatives à la voiture ... même en dehors des villes - .

C'est le complément parfait de cela.

Tuesday, March 15, 2022

ET SI MICHELIN ABANDONNAIT LA VOITURE ?

En 1977 - il y a maintenant 45 ans ! - Nike lançait sa grande campagne "Man vs Machine".

A l'époque, les acteurs de l'automobile ne se sentirent pas vraiment concernés.

Aujourd'hui, c'est devenu leur quotidien : comment justifier l'utilisation de la voiture ?

Certains constructeurs utilisent les mobilités actives pour essayer de vendre toujours plus de voiture - voir, .

D'autres acteurs tentent, eux, de rentrer et de s'affirmer sur le créneau du sport et des mobilités actives

C'est le cas notamment de Michelin à travers sa branche de semelles Soles.

Évidement Michelin ne va pas abandonner les pneumatiques, ni la voiture, mais, et c'est ce qui nous intéresse ici, l'équipementier commence à déployer un autre discours sur la performance.

La performance, ce n'est plus la machine et le moteur, c'est le corps.

La performance, ce n'est plus la roue et le pneu, c'est la chaussure.

C'est le complément idéal de cela.

Monday, March 14, 2022

ET SI GATORADE ET RED BULL DEVENAIENT LES CONCURRENTS DE TOTAL ?

Et si plutôt que de subventionner l'achat de carburant, et inciter ainsi encore un peu plus à l'utilisation de la voiture, le gouvernement français s'engageait enfin dans une vraie révolution mobilitaire autour des mobilités actives ?

La voiture a structuré les territoires à partir du milieu du XX° siècle.

Pourquoi ne pas se donner comme objectif que ça soit les mobilités actives qui structurent nos territoires à partir du milieu du XXI° siècle ?

Cela supposerait une vraie vision à long terme sur la mobilité, le corps, la santé et les nouvelles vocations du sport.

Oui, c'est ambitieux comme mutation et cela suppose surtout du courage politique.

Mais à la vue des situations écologique, climatique, énergétique et géostratégique actuelles, ne serait-ce pas la meilleure solution ?

Ça pourrait être quoi la route du futur ? , et .

Thursday, March 10, 2022

ET SI LES RURAUX PASSAIENT DU CO-VOITURAGE AU CO-PÉDALAGE ?

L'essence est cher.

Et c'est une très bonne nouvelle.

Cela va nous obliger à penser différemment et à revoir une partie de nos modèles de croissance et de mobilités.

Les ruraux vont devoir apprendre à se déplacer pas uniquement en voiture.

Ils vont devoir se remettre en cause.

Et s'il passaient co-voiturage au co-pédalage ?

C'est à dire, et si au lieu de partager leur voiture, ils partageaient leurs efforts en vélo ?

Ils feraient ainsi du sport.

Ils pollueraient beaucoup moins.

Ils se rendraient compte de ce que c'est que de se faire doubler par une voiture à 80 km/h.

Ils apprendraient donc quand ils sont en voiture, à respecter les cyclistes.

Et peu à peu leurs enfants pourraient refaire du vélo en zone rurale !!

Wednesday, March 09, 2022

ET SI LES RURAUX APPRENAIENT UN PEU À VIVRE SANS VOITURE ?

Et c'est reparti !!!


Et c'est reparti, les ruraux râlent car le prix de l'essence augmente !!


Et si au lieu de passer leur temps à pleurer sur le prix des carburants, ils commençaient à faire leur petite révolution et apprenaient à dépendre un peu moins de leur voiture ?


Et si les ruraux apprenaient  à leur enfants à moins dépendre de la voiture ?

(Si, si, c'est très faisable pour au moins la moitié d'entre eux !!)


Et s'ils se mettaient eux aussi un tout petit peu aux mobilité actives ?

(Si, si, c'est très faisable pour la moitié d'entre eux !!)


Et s'ils se remettaient un peu au vélo et à la marche pour les distances courtes ?

(Si, si, c'est très faisable pour plus de la moitié d'entre eux !!)


Et si on arrêtait aussi de plaindre les pompistes ruraux qui ont "honte d'afficher ces prix" de carburant ? - .


Au nom de quoi il faudrait défendre un mode de vie dépendant de la voiture à l'heure du réchauffement climatique ?


Au nom de quoi il faudrait plaindre les ruraux, quand l'Agence internationale de l'énergie annonce que les émissions mondiale de dioxyde de carbone dues à la combustion d'énergies fossile ont crû de 6% en 2021 pour atteindre le niveau record de 36,3 milliards de tonnes ? - .


Pourquoi n'y aurait-il que les urbains qui devraient changer leurs modes de vie et de mobilité ?


Voir : "À propos de l'augmentation du prix de l'essence ..."

Tuesday, March 08, 2022

UNE POSSIBLE AUTRE HISTOIRE DE LA ROUTE

Ce matin dans la newsletter de Nike, je tombe sur cette photo.

On peut n'y voir que de la pub.

On peut aussi y voir un autre récit possible de la route.

Si les constructeurs automobiles s'emparent désormais des mobilités actives pour vendre toujours plus de voitures - -, pourquoi les vrais pratiquants des mobilités actives et sans moteur ne s'empareraient-ils pas des territoires de la voiture ?

Monday, March 07, 2022

ET SI LES MOBILITÉS ACTIVES SERVAIENT À VENDRE TOUJOURS PLUS DE VOITURES ?

Quand pour vendre son modèle "Jogger"Dacia fait du skateboard le modèle de la mobilité intelligente - .

Quand dans son dernier film, Renault incite à prendre plus son vélo et moins sa voiture - .

Alors ...

Alors on ne peut que constater que ce qui devait combattre l'utilisation de la voiture - les mobilités actives et sportives - est aujourd'hui détourné pour vendre toujours de voitures.

On retrouve le même paradoxe qu'avec les activités d'outdoor - voir "apologie du camping ou apologie de la voiture ?"

Thursday, March 03, 2022

ET SI DEMAIN, LE NIGHT CANOEING DEVENAIT UN TRANS-SPORT URBAIN À PART ENTIÈRE ?

Afin de prolonger "une autre façon de penser le monde" sur le rôle toujours possible du kayak pour renouveler nos imaginaires mobiles, je voulais vous proposer ces images nocturnes de Tokyo.

Elles sont issues des parcours touristiques en canoë ou en kayak que proposent certains tour operator la nuit sur la Kyunaka River - voir, .

C'est l'occasion de découvrir un autre Tokyo très loin de l'image caricaturale et totalement fausse d'une ville stressante et en permanence animée. Il y a, en effet, peu de ville qui offrent autant de calme et de sérénité que la capitale japonaise - voir, .

Ces images nous intéressent, car elles montrent qu'en matière de services mobilité urbaine, les offres sont encore partout dans le monde encore très pauvres et peu imaginatives (transport collectif, voiture, moto et vélo

Ces images nous intéressent, car elles montrent qu'il y a aujourd'hui largement de la place pour enrichir et diversifier le discours et surtout les offres en matière de mobilités actives en ville.

Ces images nous intéressent, car elles montrent que dans la plupart des grandes villes mondiales les cours d'eau sont en fait très peu investis pour développer de nouvelles mobilités actives au quotidien - voir "Et les cours d'eau, on y pense un peu comme alternative ?"

Et si demain le kayak devenait un trans-sport ® urbain à part entière ?

Et si demain le night canoeing devenait un trans-sport ® urbain à part entière ?

Sur les cours d'eau urbains comme futur enjeu des mobilités actives, voir nos réflexions développées dans le cadre de notre démarche River Trans-Sport Project ®.

Wednesday, March 02, 2022

UNE AUTRE FAÇON DE PENSER LE MONDE

Pour prolonger la réflexion esquissée dans "Apologie du camping ou apologie de la voiture ?", deux images de campings sur pilotis dans les Everglades.

Légèreté, frugalité, silence ... ou quand l'outdoor permet parfois de penser le monde à venir avec d'autres façons de s'y déplacer et d'y habiter.

En terme de forme de camping, on est pas très loin de :