Thursday, June 30, 2022

ET SI ON RÉFLÉCHISSAIT AU SPORT COMME ON RÉFLÉCHIT AU TRAVAIL ?

Le grand récit du sport s'est écrit au XIX° siècle parallèlement à l'industrialisation du monde.

Aujourd'hui, le grand récit industriel est réinterrogé - .

Aujourd'hui, le grand récit du travail est questionné et remis en cause - .

Dès lors, ...

Dès lors pourquoi les questions sur le rôle et la place du travail dans la société ne sont-elles pas posées avec la même acuité au monde du sport ?

Et si au lieu de toujours célébrer les vertus du sport, on s'intéressait plus à ceux qui refusent le sport ?

C'est quoi aujourd'hui l'équivalent de la grande démission dans le monde du sport ? 

On dit que nombreuses sont aujourd'hui les entreprises et les managers incapables de redonner du sens au travail auprès des jeunes générations.

Mais c'est quoi la responsabilité des fédérations, des profs de gym ou des entraineurs dans le décrochage des jeunes par rapport au sport ?

Les professionnels du sport sont-ils capables de donner du sens au sport aux gens qui n'aiment pas cela ?

Et si au lieu de toujours essayer de culpabiliser les non-sportifs, le monde du sport s'interrogeait un peu plus sur son discours ?

Et pourquoi, on ne se demande pas comme on le fait pour le travail : 

- "Le sport une valeur en voie de disparition ?"

- "Pourquoi j'irais faire du sport ?"

- "Faire du sport, est-ce bien raisonnable ?"

- "Faire moins de sport pour vivre mieux ?"

Et si c'était elles, les vraies question qu'il faudrait se poser pour penser au sport demain ?

On en reparlera forcément, .

Wednesday, June 29, 2022

ET SI LE SPORT SE PENSAIT DÉCROISSANT ?

Crise climatique

Crise écologique

Crise énergétique

Crise des grands récits sur la croissance et le progrès - .

Explosion des publications sur la frugalité et la décroissance.

Réémergence de la notion de sobriété dans le débat politique et économique.

Le sport va-t-il pouvoir rester longtemps en dehors de ces champs de réflexion ?

Et si le sport devait dorénavant mettre la décroissance au coeur de sa réflexion prospective ?

Mais, ça pourrait ressembler à quoi un sport décroissant ?

C'est pour réfléchir à cette vaste et passionnante question, que notre Prospective Sport Lab ® lance son chantier Sport Décroissant ®.  

On en reparle très vite.

Tuesday, June 28, 2022

IL EST OÙ LE SPORT DANS CETTE MUTATION ?

Le sport est né au XIX° siècle avec la révolution industrielle.

Aujourd'hui, le récit industriel est fortement réinterrogé.

Pourquoi, le récit sportif ne l'est-il pas plus ?

Monday, June 27, 2022

ET SI LE SPORT DEVAIT S'INVENTER UN NOUVEAU GRAND RÉCIT ?

Bientôt beaucoup plus d'infos sur les prochaines Rencontres de la Prospective Sportive ® - les quatrièmes du nom - qui auront lieu en novembre 2022.

Wednesday, June 22, 2022

ET SI L’ATHLÉTISME N’ETAIT PLUS UNE HISTOIRE DE PERFORMANCE... MAIS DE TRANSGRESSION ?

C'est quoi un/e athlète aujourd'hui ?

C'est quoi performer aujourd'hui en athlétisme ?

Et si désormais la performance en athlétisme, c'était la transgression des codes ?

Et si c'était ces transgressions qui redonnaient de la désidérabilité à l'athlétisme ?

Et si c'était la transgression qui sauvait ce sport malheureusement en déclin ?

Tuesday, June 21, 2022

ELLE POURRAIT SERVIR À QUOI LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE NATATION DEMAIN ?

Certains week end donnent plus à réfléchir que d’autre.


Ce fut le cas du week end dernier


Un week end marqué par deux évènements qui n'ont a priori rien à voir, mais qui interrogent pourtant sur le rôle des institutions sportives demain.


- Le premier évènement était la vague caniculaire qui s'est abattue sur l'Europe et notamment la France.


- Le deuxième évènement, beaucoup moins dramatique, était le lancement des Championnats du monde de natation à Budapest.


Le lien me direz vous ?


Et bien, il est simple : celui du rôle de l'eau.


L'eau, on le sait, est une formidable régulatrice des températures.


Régulatrice pour les température ambiante (il fait plus frais près des cours d'eau), mais aussi pour le corps humain. Quand il fait chaud, on veut se baigner car cela nous rafraichit.


Avec les épisodes caniculaires qui vont se répéter dans le futur, on pouvait donc s'imaginer que ce week-end des fédérations sportives ayant l'eau comme terrain de jeu (natation, kayak, voile ...), allaient mettre en avant les vertus rafraichissantes de leur activité.


Mais non, il ne c'est rien passé, les fédérations sportives françaises sont restées silencieuses - voir, .


Sauf une !!!


Une c'est, en effet, beaucoup exprimée, la Fédération Française de Natation !!!


Malheureusement elle ne s'est pas exprimée sur les possible nouveaux rôles de l'eau et de la natation dans un monde toujours plus chaud... mais pour célébrer le premier titre mondial du jeune prodige Léon Marchand sur le 4x4 nages - .


Son attitude est légitime, une médaille d'or lors d'un mondial, cela se fête !!


Sauf que cela faisait terriblement décalé par rapport au contexte climatique du jour.


Ca veut dire quoi une médaille d'or quand l'Europe étouffe ?


Un décalage qui pose de façon très implicite la question de la vocation des fédérations sportives, et notamment de la FFN.


Ca va être quoi le rôle d'une fédé comme la FFN, demain ?


Célébrer des médailles ou essayer de répondre aux défis climatiques ?


Dire "on est sur le podium !" ou dire "la natation est la grande activité du futur car elle permet de se rafraichir !" ?


Un questionnement qui pourrait entrainer d'autres questions sur les nouvelles vocations de la FFN, comme


- Et si demain, la FFN devenait la grande fédération de l'eau ?


- Et si demain, la FFN devenait la grande fédération du corps rafraichi ?


Dans ce post, nous citons la FFN, mais évidement cette question du rôle des fédés au XXI° siècle se pose à toutes les fédérations sportives.


Nous reviendrons longuement sur ce sujet lors des troisièmes Rencontres de la Prospective Sportive ® organisées ce jeudi 23 juin à Paris, à l'occasion de la séquence "Et si les instituions sportives méritaient d'être un peu plus transgressées ?"


Et sur ce sujet du rôle de la natation dans le monde de demain, voir notre Swimming Mobility Lab.

Sunday, June 19, 2022

ON ÉTAIT EN DROIT D'ATTENDRE... MAIS NON... RIEN

L'Europe et l'Amérique du Nord ont connu ces derniers jours, des phénomènes caniculaires particulièrement sévères.

Samedi, une bonne partie de la France a frôlé, voir dépassé, les 40 ° degrés.

A priori ces phénomènes devraient se multiplier dans les années qui viennent.

On pouvait donc s'imaginer qu'un certain nombre d'acteurs et de décideurs prennent la parole pour acter de cette révolution climatique en cours et annoncent qu'ils allaient changer radicalement leur façon de penser et d'agir dans la décennie qui vient.

On était, ainsi, en droit d'attendre que des acteurs important du sport, notamment d'acteurs institutionnels comme le ministère des Sport, l'Agence National du Sport ou de fédérations sportives, s'expriment sur ce que ces bouleversements climatiques allaient impliquer dans la pratique sportive dans le futur.

On était en droit d'attendre un discours fort sur la question.

On pouvait même rêver que certains reconnaissent que le réchauffement climatique allait forcément obliger le sport à se repenser et à redéfinir ses priorités et ses finalités.

Mais non ...

Rien.

On reviendra forcément sur cette question, lors des troisièmes Rencontres de la Prospective Sportive ® organisées ce jeudi 23 juin à Paris - toutes les infos, . 

Tuesday, June 14, 2022

ÉVIDEMENT QUE CE SONT DES QUESTIONS EMMERDANTES ...

Parmi nos récents posts, il y a eu : 

Soit globalement des interrogations sur le futur du sport vu sous les angles forcément dérangeants et emmerdants du changement climatique, du combat écologique, du prix de l'énergie et de la possible émergence de nouvelles valeurs et de nouveaux imaginaires.

Des questions d'autant plus dérangeantes qu'elles ne sont que trop rarement abordées par le monde sportif et encore moins par les médias qui couvrent les grands évènements sportifs.

Dit autrement, ces questions sont chiantes car elles cassent le joli récit sur les valeurs du sport.

Mais ces questions sont pourtant essentielles.

Et c'est pour cela que dans le cadre de notre Prospective Sport Lab ®, on va continuer à travailler ces questions mais aussi - et surtout - à imaginer de nouveaux récits, de nouvelles réponses et de nouveaux business model.

Car faire de la prospective c'est aussi et surtout poser des questions qui gênent le consensus général.

Et c'est aussi pour pour continuer ce travail de questionnement dérangeant que nous organisons le 23 juin les troisièmes Rencontres de la Prospective Sportive ® autour de la question "Et si la transgression était l'avenir du sport ?"

Monday, June 13, 2022

N'ONT-ILS VRAIMENT RIEN COMPRIS AU MONDE QUI VIENT ?

Certains week-ends ...

Certains week-ends vous jetez un coup d'oeil sur les programmes TV, et vous découvrez l'exceptionnelle couverture médiatique dont bénéficient les sports mécaniques, ceux liés à la vitesse, au bruit, à la consommation aberrantes de pétrole, aux émission de CO 2, au bilan carbone sidérant ...

Et là vous vous posez juste une petite question.

Ces chaînes de télé - en l'occurence Canal + et L'Equipe TV - ont-elles compris le monde qui vient ?

Ces chaines et leurs journalistes sportifs ont-ils conscience qu'ils font l'apologie d'aberrations énergétiques et climatiques ?

Les journalistes de ces chaines, ont-ils compris les menaces climatiques qui arrivent ?

Friday, June 10, 2022

ET SI LES INSTITUTIONS SPORTIVES MÉRITAIENT D'ÊTRE UN PEU PLUS TRANSGRESSÉES ?

L'un est un très fin connaisseur des politiques publiques sportives.


L'autre est un jeune président de fédération qui distille une petite musique un peu disruptive sur le rôle social et écologique du sport.


Le premier, c'est Patrick BAYEUX, qui est notamment l’éditeur du toujours passionnant Décideurs du Sport.


Le second, c'est Yohan PENEL, qui est donc le président de la Fédération française de badminton mais aussi associé chez Time of the planet.


Ils seront les intervenants de la troisième table ronde des Rencontres de la Prospective Sportive ® organisées le jeudi 23 juin prochain à Paris autour de la question "Et si la transgression était l'avenir du sport ?"


Ils nous donneront l'un et l'autre leurs visions du poids des institutions sportives en ce début de XXI° siècle et de leur possible et nécessaire (ou pas) transgression.


Toutes les infos pratiques, .

Thursday, June 09, 2022

ET SI LE NET DEVENAIT LE FUTUR GRAND TERRITOIRE DE LA TRANSGRESSION SPORTIVE ?

L'un est un exceptionnel observateur des mutations sportives depuis trente ans.


L'autre est une juriste qui observe et surveille l’explosion du marché des paris sportifs le net.


Le premier, c'est Alain LORETqui est notamment le fondateur de SWI et qui vient de publier un passionnant "Du metavers au metasport".


La seconde, c'est Christel FIORINA, qui est Directrice des marchés, de la conformité et de la protection des joueurs à l’Autorité Nationale des jeux.


Ils seront les intervenants de la deuxième table ronde des Rencontres de la Prospective Sportive ® organisées le jeudi 23 juin prochain à Paris autour de la question "Et si la transgression était l'avenir du sport ?"


Ils nous donneront l'un et l'autre leurs visions des potentiels pouvoirs transgressifs du numérique dans le sport demain.


Toutes les infos pratiques, .

Wednesday, June 08, 2022

ET SI SEULE LA TRANSGRESSION PERMETTAIT DE RÉINVENTER LE SPORT EN VILLE ?

L'un est un formidable agitateur d'idées qui propose plein de nouvelles approches dans le sport.

L'autre est un talentueux architecte qui imagine, conçoit et construit de nouvelles arènes sportives.

Le premier, c'est Brieux FÉROT, qui est notamment directeur de développement de So Press.

Le deuxième, c'est Nicolas GUERIN, qui est un des concepteurs chez NP2F de la Cathédrale des Sports.

Ils seront les premiers intervenants lors des troisièmes Rencontres de la Prospective Sportive ® qui auront lieu le jeudi 23 juin prochain à Paris autour de la question "Et si la transgression était l'avenir du sport ?"

Ils nous donneront l'un et l'autre leurs visions de l'évolution du sport en ville dans les années qui viennent.

Toutes les infos pratiques, .

Tuesday, June 07, 2022

ET SI C'ÉTAIT AUSSI CELA L'AVENIR DES GRANDES COMPÉTITIONS ?


Il y a quelques jours, une jeune militante écologiste s'est attachée au filet du central de Roland Garros pour dénoncer l'inaction en matière de lutte contre le réchauffement climatique - .

Evidement la grande majorité des aficionados de tennis, n'ont pas compris cette action.

C'est dommage pour eux.

C'est dommage, car cela aurait pu être l'occasion de s'interroger sur le bilan carbone de Roland Garros, et du circuits mondial de tennis. 

On aurait pu attendre une réaction argumentée et intelligente de la part de la direction du tournoi sur cette question.

On aurait pu voir émerger des questions sur c'est quoi le tennis demain dans un climat de plus en plus chaud et déréglé ? - .

Bref, on aurait pu voir émerger un débat intéressant sur l'avenir du tennis et de son circuit pro.

Mais non, rien ...

Comme si le tennis vivait sur une autre planète.

Et c'est d'autant plus dommage, qu'il y ait de plus de plus en de chance (ou de risque) que dans les années qui viennent ce genre d'actions militantes se multiplient lors des grandes compétitions sportives internationales, celles-ci étant très souvent des aberrations écologiques au bilan carbone désastreux - .

Le monde du tennis - comme de façon le monde de la haute compétition sportive - va devoir se poser des questions sur sa place dans le monde à venir. 

La politique de l'autruche face au déréglment climatique va devenir de plus en plus insupportable à toute une frange de la population.

D'ou les questions : 

- Et si demain l'activisme écologique devenait un des grands acteurs des manifestions sportives ?

- Et si l'activisme écologiste était la future grande transgression du sport ?

On en reparlera forcément le 23 juin prochain, .

Thursday, June 02, 2022

ET SI ON RÉFLÉCHISSAIT DÉJÀ À L'APRÈS-TRAIL ?

Le trail est depuis une quinzaine d'années un sport en pleine croissance.

Tous les week-end sont organisés des centaines de trails partout dans le monde.

Les équipementiers comme Salomon, North Face ou Hoka alimentent le phénomène en sponsorisant athlètes et/ou épreuves.

Et le phénomène est aujourd'hui encore accentué par les collectivités locales qui ont trouvé dans le trail une façon de se donner une image sport nature à peu de frais.

Le trail était disruptif il ya moins de dix ans.

Il est devenu mainstream.

Tellement mainstream, que devant son succès peu s'interrogent sur les aberrations écologiques qu'il entraine.

Le trail aurait pu être à l'origine d'une nouvelle approche du sport - .

Le trail aurait pu être à l'origine d'une nouvelle approche de la mobilité - .

Voir :

Mais le trail a loupé le coche d'être innovant.

Le trail est devenu aujourd'hui juste une épreuve sportive de plus qui n'a pas grand chose à dire sur le monde.

Et lui qui se voulait une approche différente de la nature, est devenu un contre-sens - .

Et on peut imaginer que courir en troupeau dans la nature sauvage ne va pas forcément continuer à attirer les sportifs un peu sensibles à l'environnement.

Pourquoi ne pas imaginer bientôt l'apparition d'un "Don't Run" à l'image du "Don't Climb" - .

Dès lors se pose la question : qu'est-ce qui pourrait advenir après le trail ?

Qu'est-ce qui dans 5 ou 10 ans va devenir la course à pied désirable ?

Rappelons que la course à pied fait l'objet de cycles - . 

Il y a eu la piste.

Puis le cross.

Puis la course sur route.

Puis le trail.

Aucune de ces courses n'a disparu, mais il est clair que la piste ou le cross ont fortement décliné et que la course sur route ne séduit pas les plus jeunes.

Alors, quel sport nature pourrait remplacer le trail ?

Et si c'était le trek ?

C'est à dire non plus la course à pied ... mais la marche.

Mais la marche sur plusieurs jours.

La marche de longue durée.

La marche dans un environnement sauvage.

La marche conduite avec un souci de respect du vivant.

Bref, un sport capable de refonder une autre vison du monde, du sport et des liens avec le vivant qui nous entoure - .

Et c'est sans doute pour cela qu'il faut s'intéresser à l'émergence de nouvelles épreuves comme l'Hexatrek.

Il y a potentiellement avec ce genre d'épreuve, la possibilité d'écrire un nouveau récit et de nouveaux rapports aux territoires plus en phase avec les imaginaires d'une bonne partie de la population qui adore le sport et la nature, mais dans une approche moins compétitive et moutonnière que le trail aujourd'hui.

Les chemins de Compostelle n'ont jamais été autant fréquentés que depuis une quinzaine d'années.

Les trecks en montagne n'ont jamais connu autant de succès.

Pourquoi dès lors ne pas fonder un nouveau récit sportif autour du long court, de la lenteur et du respect absolu de la nature traversée ? - .

Et pourquoi ne pas en profiter pour fonder en même temps une nouvelle histoire de la mobilité dont on a tant besoin aujourd'hui ? -  et .

On poursuit la réflexion dans de prochains posts.

Wednesday, June 01, 2022

ET SI DANS 10 ANS, LES COURSES DE TRAIL ÉTAIENT INTERDITES ?

Il y a quelques jours, a eu lieu la Zeggama-Aizkorri, une épreuve associant un marathon et un kilomètre vertical organisée depuis 20 ans dans les Pyrénées espagnoles - plus, .

La photo ci-dessus a été prise le week-end dernier.

Une question : va-t-on pouvoir continuer à organiser  dans des milieux très fragilisés (comme l'est la montagne aujourd'hui), des compétitions comme celle-ci qui drainent des milliers de personnes ?

Il est où le rapport à la nature promis par le trail avec ce genre de compétition ? 


Et s'il fallait dors et déjà aujourd'hui réfléchir à à cette hypothèse : et si dans dix ans, les courses de trails étaient interdites ?

Petite précision : cette question est une hypothèse de réflexion, pas un souhait !