Thursday, April 30, 2020

ET SI LA DISTANCIATION PERMETTAIT DE TOUT REVOIR ?


La Princeton University School Architecture tente actuellement d'y répondre avec l'élaboration d'un "Manuel of Urban Distance".

Et si on profitait de cette question de la distanciation pour revoir toute l'organisation des rues ?

Puisque que ce qui était inimaginable il y a encore quelques semaines, devient aujourd'hui crédible (), une des réponses possibles pourrait être la Shakedown Street proposée il y a quelques années par Bruce McCall.

Wednesday, April 29, 2020

LE JOURNAL L'ÉQUIPE DISPARAIT


Annulation de toutes les compétitions.

Interdiction du Tour de France.

L'Equipe - le journal du spectacle sportif professionnel - disparait ce lundi 4 janvier 2021.

Plus rien à raconter.

Plus de publicité pour financer le titre.

Plus de sponsors pour financer les événements sportifs.

L'Equipe a fait son temps.

L'Equipe n'avait jamais compris les nouveaux enjeux écologiques et environnementaux et continuait à soutenir des aberrations comme le Dakar.

L'Equipe n'avait jamais, non plus, compris les nouvelles vocations du sport et continuait à se polariser sur la compétition.

Le Covid aurait pu être l'occasion pour le titre de se réinventer, mais le journal n'a jamais su le faire.

C'est triste.

Trois des questions qu'aurait pu éventuellement se poser l'Équipe :
- "Et si l'écologie devenait le 7° temps du sport ?"
- "Et si nous nous préparions à la disparition des Jeux Olympiques ?"
- "Ca pourrait être quoi l'idéal des Jeux Olympiques demain ?"

Tuesday, April 28, 2020

2022, LES JO SONT MORTS ET LE CIO S'INVENTE UN AUTRE AVENIR

Les Jeux Olympiques sont une aberration économique selon un ancien champion olympique membre du CIO - .

La tenue des Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 n'est même pas assurée selon le médecin en chef de la Japan Medical Association - .

Le financement des Jeux de 2024 à Paris est très fortement questionné - .

Mais c'est pas grave ...

C'est pas grave, car le Comité International Olympique décide de revoir totalement la vocation des Jeux Olympiques et de les réinventer totalement.

Bon d'accord, tout est vrai sauf cette histoire du CIO qui se réinvente. C'est bien évidement, une pure fiction, mais quand même  ...

Quand même, reste les deux questions :
- "Et si nous nous préparions à la disparition des Jeux Olympiques ?"
- "Ca pourrait être quoi l'idéal olympique demain ?"

Et on poursuit la réflexion avec :
3x24 - C'est quoi les Jeux Olympiques dans 100 ans ?
- Et si l'Insep devenait le laboratoire des mobilités douces et sportives ?
- Sport As A Mobility ®

Monday, April 27, 2020

ET SI ON PASSAIT DE "MOBILITY AS A SERVICE" À "SPORT AS A MOBILITY" ?

Depuis quelques années a émergé dans le petit monde des transports un nouveau concept, celui Mobility As A Service ou MAAS.

L'idée est simple : offrir sur une application unique l'accès aux différentes offres de transport afin d'inciter les citadins à moins utiliser leur voiture.

Dans la réalité, peu de service MAAS ont véritablement été déployé, mais qu'importe cela reste pour beaucoup un graal.

Nous chez Transit-City, on réfléchit aux futurs des mobilités urbaines non pas seulement sous l'angle des machines (train, tram, métro, voiture, vélo électrique ...) mais sou l'angle du corps en mouvement.

C'est dans ce contexte que nous avons créer les concepts de trans-sport ® et de motri-cité ®.

Une réflexion qui nous conduit aujourd'hui à proposer de remplacer le MAAS par le SAAM ®.

Dit autrement, de remplacer le concept de Mobility As A Service par celui de Sport As A Mobility ®.

Sport As A Mobility ®, c'est mettre le corps en mouvement au coeur de la réflexion.

Sport As A Mobility ®, c'est penser la mobilité à travers le prisme des très nombreux sports qui pourraient devenir des moyens de trans-sports ®, soit en gros plusieurs dizaine de sports - .

Sport As A Mobility ®, c'est donc arrêter de seulement penser vélo dès que l'on parle de mobilités actives et envisager tous les supports sportifs possibles et imaginables - .

Sport As A Mobility ®, c'est une première étape vers le Sport As A Mobility Service ®

C'est toute l'ambition de Transit City et de la Compagnie du Trans-Sport ®. 

On en reparle très très vite avec plein de nouvelles infos.

En attendant "C'est quoi la mobilité active en 2040 ?"

Ou "Fuck the MTA ! I'd get faster if I ran" qui résume assez bien notre état d'esprit.

Saturday, April 25, 2020

Friday, April 24, 2020

ET LES COURS D'EAU, ON Y PENSE UN PEU COMME ALTERNATIVE ?

Sidéré

Sidéré et atterré.

Je suis sidéré et atterré par le manque d'imagination des gens censés penser la mobilité urbaine de demain notamment dans le cadre du post-confinement.

Alors que nous vivons une période exceptionnelle qui devrait nous permettre de tout remettre à plat et de proposer des solutions radicalement nouvelles, que nous proposent-ils ? Des vélos et les pistes cyclables temporaires !!!

Oui, oui, vous avez bien lu : des vélos et des pistes cyclables !!!

Je ne dis pas que le développement du vélo et des pistes cyclables n'est pas un combat à mener, mais ce sont juste des réponses qui ont cinquante ans d'âge et ce n'est pas le fait de les emballer dans de le concept d'urbanisme tactique qui va leur donne forcément un côté super-innovant et disruptif.

Petit rappel : il existe plein d'autres solutions de mobilité douces et sportives que le vélo - voir "Et si Decathlon remplaçait la Ratp ?"

Parmi les solutions qui changeraient enfin les façons de penser les mobilités urbaines de demain, il y a notamment les solutions de mobilités sportives sur les fleuves.

C'est une piste que l'on a souvent évoqué dans le cadre de notre River Trans-Sport ® Project.

Voir : Et si on essayait de dessiner de nouvelles mobilités sportives et aquatiques ?

C'est une piste que l'on proposé comme alternative lors des grèves de décembre 2019 - voir "Et si les jours de grève, la Seine était ouverte aux mobilités actives ?"

C'est une piste que l'on veut développer et déployer dans les années à venir notamment en Ile de France et sur Paris - voir, "Et si on engageait une reconquête sportive de la Seine ?"



Et pour ceux qui veulent vraiment pas décrocher du vélo comme solution unique, voir "et si demain on passait du cyclable au pédalable ?"

Et pour aller plus loin "C'est quoi la mobilité active en 2040 ?"

Thursday, April 23, 2020

ET SI DECATHLON REMPLAÇAIT LA RATP ?




Le Covid-19 a au moins un grand mérite : celui d'accélérer la mutation des mobilités urbaines vers les mobilités actives et sportives.

Alors qu'il y a encore deux ans notre proposition de créer un un Grand réseau de Trans-Sport ® pour le Grand Paris ne rencontrait du côté des professionnels des transports que du mépris - -, c'est aujourd'hui la région d'Ile de France qui annonce vouloir monter un réseau de pistes cyclables s'inspirant du réseau RER - .

L'Ile de France et Paris ne sont évidement en rien innovants, ils ne font que suivre un mouvement mondial visant à faciliter l'utilisation du vélo pour éviter la saturation des transports collectifs et, surtout, le risque d'explosion du trafic automobile - voir "Et si demain la distanciation c'était toujours plus de voitures ?"

Ce qui est sidérant actuellement, mais en même temps pas très étonnant, c'est de voir que des sociétés de transports de type Ratp et Sncf n'ont aucun discours alternatif à nous proposer. 

Leur seul grosse préoccupation (très légitime) est de préserver leur personnel, pour la vision alternative à long terme, il n'y a personne.

Ces entreprises ne pensent pas le corps - voir "et si le corps était le grand impensé de la SNCF ?"

Or il apparait clairement qu'avec le Covid, il va enfin falloir penser aux corps !!!

Avec le Covid, on va enfin sortir du XIX° siècle.

On va enfin sortir de la mécanique et des moteurs, pour s'intéresser au corps en mouvement.

Au risque de nous répéter une fois de plus, notre conviction profonde chez Transit et que
- si les XIX° et XX° siècle ont été les siècle de la mécanique et du moteur
- le XXI° va être celui du corps.

C'est pour penser et agir sur cette mutation, que nous avons créer les concepts de motri-cité ® et de trans-sport ®.

C'est aussi pour cette raison qu'on avait imaginé notamment de lancer des lignes régulières de guide runners.

Mais sur cette question du corps en mouvement, les entreprises de transport n'ont rien à dire !!!

Et ceci est vrai partout - voir "Fuck the MTA, i'd get there faste if i ran"

D'où notre question : si dans les années qui viennent on doit passer d'une politique de transport à une politique des trans-sports ® , pourquoi ne pas confier la mise en place de celle-ci à ... une marque de sport ?

On avait évoqué il y a plusieurs années, la possibilité de confier la gestion de la voirie à Nike et à Adidas - voir, .

Aujourd'hui on propose d'aller jusqu'au bout de cette démarche d'hypothèse et de questionnement : pourquoi ne pas remplacer la Ratp par Decathlon ?

Pourquoi ne pas remplacer un opérateur dépassé par l'évolution du monde et toujours cramponné à ces vieilles certitudes mécanistes, technicistes et corporatistes, par une marque qui a su depuis vingt ans s'adapter aux nouveaux modes de vies, aux aspiration pour la santé et le sport et au nouveau imaginaire de la mobilité.

Là ou la Ratp n'a rien de nouveau à proposer, Decathlon peut potentiellement proposer 55 nouveaux moyens de trans-sports ®.

On est avec cette approche dans la lignée de notre démarche "Et si on faisait moins de techno et plus d'ethno ?

Voir sur cette question, "Et si c'était à Branly que s'inventaient nos futures mobilités ?" et notre démarche mettant le low-tech et le no motor au coeur de notre pensée prospective.

Et pour aller plus loin sur le possible rôle de Decathlon demain, voir .