Wednesday, September 30, 2020

OUTWILD CITY ® / ENSUITE, CRÉER UNE BOUCLE DE TRANS-SPORT ®

Travailler sur la Rewild-City ®, c'est travailler sur les nouveaux imaginaires urbains, mais aussi sur la mise en place possible de cette nouvelle approche de la ville.

Une mise en place qui, si elle se fait, se fera forcément pas étapes.

Dans notre précédent post, nous évoquions ce qui pourrait être la première étape de la Rewild-City ®, la rue.

Aujourd'hui, nous passons à ce qui pourrait être la seconde étape, la mise en réseau des parcs et jardins.

Ce projet a été imaginé sous le nom de The Trail pour la ville de Londres dans le cadre de la démarche Rewild my street"«The Trail» serait un chemin de jardin ininterrompu d'espaces verts paisibles, serpentant à travers les quartiers emblématiques de Londres et reliant ses parcs en un seul paysage tissé continu." expliquent C. Rossetto et E. Lubbers les deux jeunes hollandais à l'origine du projet.

Mais surtout "«The Trail» apporte une couche supplémentaire au réseau de transport de Londres et réinvente la façon dont les Londoniens se déplacent dans la ville. Moins question de vitesse et d'efficacité, le sentier favorise un voyage plus détendu, des activités récréatives saines, des espaces verts de qualité et une qualité de l'air améliorée.

Et c'est là que les choses sont intéressantes.

Car le wild est ici intégré à une pensée sur la mobilité, et plus particulièrement à une pensée sur les mobilités actives, sur ce que nous appelons le trans-sport ®.

"The Trail" est l'illustration de ce que nous appelons l'Outwild City ®, soit la combinaison des imaginaires des sports nature (l'outdoor) et des imaginaires des espaces sauvages (le wild ou la wilderness).

L'Outwild City ® permet de construire et de proposer une vrai vision pour penser la ville demain et les mobilités qui pourraient s'y développer - .

 pour aller plus loin.

Et pour la mise en perspective historique.

Tuesday, September 29, 2020

OUTWILD CITY ® / D'ABORD, CHANGER LA RUE

Travailler sur la Rewild City ® comme nous le faisons chez Transit-City depuis plusieurs mois, suppose plusieurs choses.

D'abord travailler sur les imaginaires pour essayer de dessiner une ambition, une vision - nous l'avons fait, notamment  ou .


Ensuite, essayer de définir les étapes de cette rewild city pour une mise en place concrète au sein des villes. 


La première étape serait certainement la rue, comme certains l'imaginent pour la ville de Londres dans le cadre de la démarche "Rewild my street"

"Prenez une rue résidentielle typique de Londres; adaptez ses terrasses, ses jardins et son paysage de rue pour le transformer en un paradis pour la faune en ajoutant des prairies de fleurs sauvages, des étangs de patio, des mangeoires à oiseaux et des hôtels à insectes - et regardez la faune revenir en masse. Avec 3,8 millions de jardins couvrant 24% de la capitale, l'impact serait énorme si tout le monde faisait cela." - S et J Moxon.

Voir sur ce sujet : 

- "Et si demain, c'était eux ..."

- "C'est quoi penser une route demain ?"


On poursuit et élargit la réflexion demain sur cette nouvelle révolution urbaine - voir "Et si c'était cela les trois étapes des révolutions urbaines ?"

Friday, September 25, 2020

ET SI LES AMISHS DEVENAIENT DES MODÈLES POUR PENSER L'INNOVATION ?

Il y a quelques mois, nous nous demandions "et si on s'intéressait un peu plus aux Amishs pour penser demain ?"

Aujourd'hui, le toujours très pertinent Bruno Latour écrit dans Le Monde ceci :

"Le train du progrès a-t-il des aiguillages ? Apparemment, pour notre président, il s’agit d’une voie unique. 

Si vous n’allez pas tout droit, vous ne pouvez que « revenir en arrière », ce qui veut dire « régresser », et, comme il l’a récemment affirmé, s’éclairer à “la lampe à huile” [il réagissait à la demande de moratoire sur le déploiement de la 5G de 70 élus de gauche et écologistes]. 

Que cet argument soit encore considéré comme imparable, au moment même où le monde brûle parce que le « train du progrès » nous a menés au désastre, a quelque chose de désespérant. 

Jusqu’à quand va-t-on faire passer pour un mouvement irrésistible les décisions prises par quelques centaines de personnes en lieu et place des millions d’autres directement concernées ? 

Le président ferait bien de se renseigner un peu sur « le modèle amish » qu’il a cru bon de ridiculiser, car il a au moins l’avantage de faire discuter la communauté concernée sur l’ajout ou non de telle ou telle innovation." 

Lire à ce sujet "Comment aborder la technologie à la manière d'un Amish." 

Et rappelons que les émissions de gaz à effet de serre par personne des Amishs sont estimées à moins du quart de celle du reste de la population. Et que les Amishs devraient donc plutôt être pris comme des modèles et non, comme des repoussoirs.


On est dans la lignée de "Et Si Branly nous apprenait à survivre dans le futur ?"

Tuesday, September 22, 2020

QUAND LA BASKET DEVIENT UN SERVICE

Nous développions il y a quelques mois, l'idée de "Sport As A Mobility Service ®".


Cette réflexion venait enrichir les l'hypothèses qu'un jour la basket soit proposée en libre service - voir,  - et qu'elle devienne une "basket de service".

Aujourd'hui, on est pas encore là.

Mais le statut de la basket change... en devenant un service sous l'impulsion de l'entreprise suisse On Running qui lance la Cyclon, première chaussure recyclable accessible uniquement sous forme d'abonnement. 

Toutes les explications en vidéo, .

Monday, September 21, 2020

ET SI L'OUTWILD CITY® PERMETTAIT DE DESSINER UN AUTRE AVENIR URBAIN ?

Deux questions qui se rejoignent dans "Où regarder pour penser l'urbain à venir ?"

La question que pose ce post est triple : 

1° - Et si on combinait les imaginaires des sports nature (l'outdoor) et ceux des espaces sauvages (le wild ou la wilderness) pour créer le néologisme écolo-sportif d'Outwild ?

2° - Et si on faisait du néologisme d'Outwildun vrai concept d'analyse urbain ?

3° - Et si on créait le concept d'Outwild City ® pour développer une approche radicalement nouvelle de la ville ?

On avait déjà évoqué cette piste de l'Outwild,

Le moment est venu de l'enrichir.

On poursuit la réflexion dans de prochains posts.

Saturday, September 19, 2020

C'EST QUOI LA SILICON VALLEY DEMAIN ?


Cela fait plus de 70 ans, que la Californie irrigue les imaginaires du monde.

Cela fait 40 ans que la Silicon Valley alimente les révolutions technologiques du monde.

Mais, c'est quoi la Californie demain ?

Mais, c'est quoi la Silicon Valley demain ?

Où quand il va falloir rapidement s'habituer à penser le futur avec de nouvelles références. 

Friday, September 18, 2020

Thursday, September 17, 2020

LES ÉTATS-UNIS VUS DU CIEL

A l'ouest, des incendies géants et des fumées toxiques.

A l'est, des cyclones et des pluies torrentielles.

Ou comment vu du ciel, se visualise une partie de notre avenir climatique.

Wednesday, September 16, 2020

C'EST QUOI DEMAIN, LES LIEUX DE LA VOITURE ?

Fin août lors du passage du cyclone Laura, certains texans avaient été planquer leur voiture à l'abri sous des ponts dans des zones légèrement surélevées.

Depuis hier sous la menace de l'arrivé du cyclone Sally, certains habitants de Louisiane vont eux garer leur mobile home et leur bateau sur les portions routières surélevées. 

Ce que le NYT qualifie d'exit strategies

Ou quand les catastrophes climatiques à répétition sont en train de, peu à peu, changer nos regards et nos imaginaires sur les lieux de la voiture.


Et pour élargir encore un peu plus la réflexion :

Monday, September 14, 2020

ET SI ON DEVAIT S'HABITUER À PENSER L'INIMAGINABLE ?

"Faces the Unimaginable" - .

Et si l'inimaginable devenait la normalité ? .

C'est le prolongement de cette question .

Sunday, September 13, 2020

QUAND LES SAUVAGES ...

"Les Amérindiens avaient recours au brûlage pour chasser, défricher, conduire les cultures, stimuler la croissance des plantes et ignifuger les abords de leurs camps 
Les « étendues sauvages » qu’ont découvertes les explorateurs et les premiers colons blancs étaient en fait des terres très aménagées."

Et , la version australienne.

Même logique, même histoire, mêmes conséquences - "Australie/Californie".

Friday, September 11, 2020

"NOUS PENSIONS QUE NOUS POUVIONS LUTTER CONTRE LE FEU"

"Si nous n'avions pas toutes ces machines à combustibles fossiles - les avions, les torches au goutte-à-goutte, les hélicoptères, les camions de pompiers - nous aurions à gérer le feu comme les gens l'ont toujours fait, en cultivant et en brûlant la terre


Mais au lieu de cela, nous pensions que nous pouvions contrer le feu. 


Cela s'est avéré erroné.

Extrait de "Welcome to the "Pyrocene", an Epoch of Runaway Fire".


C'est la version californienne de "L'histoire du feu" : l'oubli des cultures ancestrales.

Wednesday, September 09, 2020

ET SI LA REWILD CITY ® PERMETTAIT DE REPENSER AUSSI L'ÉCOLE ?

Penser la place des animaux sauvages en ville comme nous le faisons dans le cadre de notre démarche Rewild City ® voir , c’est notamment penser leur parcours et leurs escales en villes - et .


Penser le nécessaire réensauvagement de nos enfants comme nous le faisons , c’est forcément penser les lieux de se reensauvagement - .


On peut traiter les deux questions séparément.


Ou on peut, au contraire, les associer.


C’est en tout ce qu’a fait dès 2016, le Studio MLA en en menant une étude sur les possibles corridors et escales que la ville de Los Angeles pourrait déployer pour faciliter le déploiement des animaux sauvages dans la mégapole - voir "Urban Wildlife Connectivity Study".


Ce travail a un triple mérite :

- faciliter l'arrivée des animaux sauvages dans le tissus urbain,

- offrir un espace ensauvagé aux enfants en coeur de ville, en changeant la nature des sinistres et habituelles cours de récréation,

- et, enfin, répondre aux demandes de plus en plus nombreuses des professeurs qui souhaitent faire leur cours dans la nature - voir  - et créer ainsi de nouvelle expériences éducatives et une nouvelle approche des fournitures scolaires - voir, "With some schools moving outdoors, ...".

Et on se prend à rêver que travailler sur les notions d'Outdoor City ® et de Rewild City ® permettra peut-être un jour de changer la sinistre architecture des écoles et, surtout, de renouveler les imaginaires éducatifs des décennies à venir.