Thursday, April 28, 2022

ET SI L'ÉCOLOGIE RADICALE POUVAIT NOUS AIDER À PENSER LE SPORT DEMAIN ?


Alors ...

Alors, on est bien obligé de s'interroger sur ce que pourraient être les terrains de sport du futur.

C'est ce que nous avons fait dans nos deux précédents posts en autour des concepts de 

Après la question de la finalité du sport ...

Après la question de la nature des nouveaux terrains de jeux ...

... se pose la question des acteurs du sport demain.

Si la finalité du sport change, le système institutionnel sportif actuel est-il adapté ?

C'est quoi le CIO demain, si la finalité du sport n'est plus la course aux médailles, mais la préservations du vivant ?

C'est quoi la la FIFA demain, si la finalité du sport n'est plus de gagner une Coupe, mais d'éviter de trop abimer les éco-systèmes naturelles ?

On pourrait évidement continuer longtemps à poser ce genre de questions.

En attendant d'y apporter un jour une réponse, il apparait urgent et plus que nécessaire de se demander où regarder pour penser les acteurs du sport demain ?

Alors faisons une hypothèse : si la vocation du sport est de protéger le vivant, les nouveaux mouvements d'écologie radicale peuvent-il être des modèles potentiels pour penser les institutions  sportives du futur ?

- Explications

Face à la crise écologique et face à la crise de la représentativité politique et militante traditionnelle, un certain nombre de militants écologistes ont décidé de changer de mode opératoire en s'investissant dans des actions chocs sur le terrain.

Les meilleurs représentants de cette mutations sont aujourd'hui des mouvements comme Animal Rébellion ou Just Stop Oil.

Deux noms qui portent une vraie visions d'avenir.

Deux noms qui portent une vraie vision politique sur le monde de demain.

Ces mouvements radicaux vont dans les années qui viennent, venir chambouler le jeu politique classique avec un nouveau mode opératoire et un nouveau récit politique autour de la menace climatique et écologique.

Mais ils pourraient aussi venir chambouler le jeu sportif.

Si la vocation du sport demain est de se passer du pétrole, ça veut dire quoi concrètement en terme de pratiques et d'institutions ?

Si la vocation du sport demain est de protéger les animaux, ça veut dire quoi concrètement en terme de pratiques et d'institutions ?

- Questions parmi d'autres

Comment ce genre de nouveaux mouvements activistes pourrait nous aider à penser la finalité du sport demain ? 

Comment ce genre de nouveaux mouvements activistes pourrait nous aider à penser la finalité du sport demain ? 

Et si le combat écologique aboutissait à l'apparition de nouveaux sports ?

Déjà on voit qu'un mouvement comme Greenpeace est devenu depuis 30 ans un vrai un club de sport - .

C'est pour poursuivre et surtout approfondir cette question, que nous lançons notre chantier "New Institutions of Ecological Sport ®" ou "C'est quoi les nouvelles institutions du sport écolo ?"

Wednesday, April 27, 2022

ET SI ON CRÉAIT DES SPORTY-ECOLOGICAL CONSTELLATIONS ® ?


Si on fait l'hypothèse que cette mutation de la finalité du sport (du renforcement du corps humain à la protection de l'ensemble des vivants) va nous obliger à développer de nouvelles approches pour penser autrement les territoires du sport - voir, et .

Alors ...

Alors, il va bien falloir inventer de nouveaux concepts pour penser les nouveaux territoires du sport.

C'est ce que nous avons fait en proposant le concept de Next Accidental Sport Ecosystem ®.

Reste à alimenter ce concept et à le rendre plus opérationnel.

A le faire atterrir, comme le dirait Bruno Latour - .

Et c'est là qu'un livre récemment publié peut nous aider à penser cet atterrissage autour d'un nouvelle notion permettant une nouvelle approche.


Honnêtement le livre n'a rien d'exceptionnel tant il balaie des choses vues et revues partout ailleurs depuis plusieurs années sur la résurgence du sauvage en ville.

Mais ce livre a une vraie qualité et elle est dans son titre, c'est la notion d'Ecological Coinstellations.

Une notion qui pourrait permettre, selon nous, de bâtir une nouvelle grille de lecture des territoires et de bâtir un nouveau récit du sport pour peu que l'on se donne la peine de l'enrichir et de la travailler.

Et c'est ce que nous voulons faire en créant la notion de Sporty-Ecological Constellations ®.

La notion de Sporty-Ecological Constellations ® peut permettre beaucoup de choses.

- La notion de Sporty-Ecological Constellations ® pourrait permettre de casser la classification traditionnelle mais totalement dépassée des territoires autour du triptyque ville/campagne/sauvage.

- La notion de Sporty-Ecological Constellations ® pourrait permettre de construire un nouveau discours cessant d'opposer sports urbains à sports outdoor.

- La notion de Sporty-Ecological Constellations ® pourrait permettre de construire une nouvelle typologie des territoires et des équipements sportifs ...

Bref la notion de Sporty-Ecological Constellations ® pourrait nous permettre de poser les bases de nouvelles approches du sport autour de la notion du vivant et des territoires du vivant.

C'est dans ce cadre, que nous lançons donc aujourd'hui même notre chantier Sporty-Ecological Constellations ® afin de voir concrètement s'il ne serait pas possible de développer et d'implanter ces constellations d'un nouveau genre.

Cette réflexion s'appuie sur une conviction : plus le virtuel va devenir un terrain de sport, plus va émerger un besoin de nouveaux territoires sauvages écologiques et sportifs.

Reste à construire les nouveaux points d'ancrage de ces nouvelles constellations sportivo-écologiques.

Chez Transit-City, nous y travaillons.

Monday, April 25, 2022

CA POURRAIT ÊTRE QUOI PENSER UN NEXT ACCIDENTAL SPORT ECOSYSTEM ® ?

Commençons par trois constats, pour ne pas dire trois évidences :
- les villes sont devenues des stades,
- l'outdoor est un marché en pleine explosion,
- le sauvage est devenu un grand imaginaire très désirable de ce début de siècle.

Si parallèlement à ces constats, on fait l'hypothèse que la protection du vivant pourrait devenir le coeur du projet sportif au XXI° siècle.

Alors ...

Alors, c'est quoi penser le sport demain dans le cadre d'une ville qui s'imagine rénsauvagée ?

C'est pour répondre à cette question que nous avons défini une nouvelle carte des pensables pour imaginer la ville et le sport demain.

Cette carte des pensables nous l'avons dessinée autour de 7 concepts, dont 4 intègrent très directement cette notion du sauvage et du vivant :

Ce travail se révèle aujourd'hui extrêmement fécond pour penser la ville, ses mobilités et les pratiques sportives.

Mais il manquait peut-être dans notre travail, un vrai concept de rupture permettant justement de penser de façon totale cette mutation des imaginaires et des pratiques urbaines et sportives.

Ce concept nous l'avons sans doute trouver dans le titre d'un livre paru tout récemment aux Etats-Unis, "The Accidental Ecosystem"  de Peter Alagona.

Le livre raconte comment les villes américaines sont peu à peu devenues bien malgré elles, des réservoirs de plus en plus importants de la vie sauvage notamment pour un certain nombre d'espèces animales.

Cette invasion du sauvage, n'était pas du tout prévue.

Et pourtant ...

Et pourtant, il apparait clairement que va s'ouvrir à nous dans les années qui viennent la possibilité de créer de nouveaux écosystèmes urbains dynamiques servant à la fois les humains et les animaux - voir, .

Cela va nous obliger à repenser les territoires de la ville et du sauvage.

Cela va nous obliger à repenser les territoires du sport, entre outdoor et metasport.

Et c'est là que le concept d'accidental ecosystem peut nous aider à penser le sport demain en marquant la nécessité de casser nos grilles de lecture qui deviennent totalement dépassées pour penser demain.

La notion d'accident est toujours très féconde pour penser la rupture - .

Et c'est pour cela que nous ouvrons notre chantier Next Accidental Sport Ecosystem ® afin de repenser et redéfinir les territoires des futurs du sport.

On poursuit et développe nos réflexions dans de prochains posts.

En attendant, voir .

Friday, April 22, 2022

ET SI ON PENSAIT LES FUTURS DE LA PRATIQUE SPORTIVE SOUS CES PRISMES ?


Alors ...

Alors, n'est-ce pas avec le genre de livres comme ceux ci-dessus, que pourrait se penser la pratique sportive de demain ?

C'est quoi la pratique sportive sous le prisme de la regeneration ?

C'est quoi la pratique sportive sous le prisme du rebirding ?

C'est quoi la pratique sportive sous le prisme de la préservation des rivières ?

C'est quoi la pratique sportive sous le prisme de la réintroduction des castors ?

Oui, évidement ce sont des questions qui peuvent apparaître un peu décalées par rapport aux grandes tendances sportives actuelles.

Mais c'est pourtant des questions essentielles pour penser le sport demain dans une nature de plus en plus menacée et fragilisée

Et c'est aussi fondamentalement notre rôle au sein du Prospectiove Sport Lab ®, que d'essayer de questionner le sport sous des angles prospectifs rarement abordés ailleurs.

Tuesday, April 19, 2022

ET SI LA PROTECTION DU VIVANT DEVENAIT LE COEUR DU CONTRAT SPORTIF DU XXI° SIÈCLE ?

Notre système politique actuel s'est créé lors des révolutions industrielles du XIX° siècle.

Les nouvelles valeurs dominantes furent le libéralisme et le socialisme.

Notre sytème sportif  s'est construit lui aussi à la fin du XIX° siècle..

Les valeurs du sport étaient la compétition et le renforcement du corps humain.


Il y a une cinquantaine d'années, a émergé une révolution politique, celle de l'écologie.

L'écologie politique a mis au coeur du débat des sujets qui étaient jusque là méprisés par les partis traditionnels de gauche et de droite.

Et aujourd'hui les vieux parties essaient aujourd'hui de récupérer le combat écologique.

Il y a une cinquantaine d'années, a émergé une révolution sportive, celle de du sport libre hors des stades et hors des institutions.

Le sport libre a fait émerger de nouvelles pratiques qui furent très longtemps ignoré par les institutions traditionnelles.

Et aujourd'hui, les Jeux Olympiques essaient aujourd'hui de récupérerions son giron les nouvelles pratiques fondée sur d'autres valeurs que la compétition.


La politique et le sport ont la même histoire.

Toute révolution politique est accompagnée d'une révolution sportive.

Nike et son Just do it sont clairement nés de la révolution de 68.


Aujourd'hui, la politique et le sport connaissent la même crise, celle de l'effondrement des valeurs qui les ont construit il ya deux siècles.

La politique et le sport vont connaître la même révolution

L'écologie qui était jusque là un sujet particulier, va devenir un sujet central de la politique et du sport.

L'écologie est au coeur de la nouvelle histoire de la planète.


La grande révolution politique du XXI° siècle va être de devoir fonder un nouveau contrat politique non plus seulement autour de l'homme, mais autour de l'ensemble du vivant, des vivants.

La grande révolution sportive du XXI° siècle va être de devoir fonder un nouveau contrat sportif non plus seulement autour de l'homme, mais autour de l'ensemble du vivant, des vivants.

Mais ça veut dire quoi repenser l'avenir du sport autour de l'ensemble du vivant ?

Ça veut dire quoi faire de la prospective sportive en mettant l'ensemble du vivant au coeur de la réflexion ?

C'est pour réfléchir à ces questions que le Prospective Sport Lab ® vient de lancer son nouveau chantier autour de la question "Et si la protection du vivant devenait le contrat sportif du XXI° siècle ?"

On poursuit nos réflexions dans de prochains posts.

Friday, April 15, 2022

ET SI DÉSORMAIS, C'ÉTAIT CELA LES CHIFFRES DE LA PERF ?

"Total carbon footprint : + 2,94 kg CO2e / Pair"

Je ne sais pas si c'est un bon score, mais au moins il est inscrit sur la chaussure - explications, .

Et c’est ce genre de chiffres qui va nous obliger à nous poser de nouvelles questions sur la notion de performance sportive dans les années qui viennent.

Il était temps.

Thursday, April 14, 2022

ET SI LE TRAILER DEVAIT BIENTÔT ÊTRE REMPLACÉ PAR LE SEATREKKER ?

Depuis dix ans, nous avons assisté à l'explosion du trail.

Sauf qu'aujourd'hui, la croissance de ce sport pose de vrai problème de respect de la nature.


Depuis quelques années, on voit émerger le seatrekking qui consiste à parcourir en autonomie les côtes en mixant la natation, la plongée en apnée et la marche.

Ce sont des compétions comme la fameuse Ö till ö suédoise qui a contribué à diffuser cette pratique faisant du nageur un homme amphibie - voir, "quand les nageurs et les coureurs ..."

Mais outre ses qualités propres, le seatrekking a surtout la particularité d'être un sport qui à vocation à ne pas laisser pas de trace.

Le seatrekking n'abime rien.

Ni la nature.

Ni l'athlète (pas de problème d'articulation comme avec le trail).

Dans ces conditions ...

... et si demain, le seatrekking devait remplacer le trail ?

... et si demain le trailer devait laisser place au seatrekker comme idéal du sportif d'outdoor  ?

Wednesday, April 13, 2022

LA NAGE / LE SILENCE / LE PLAISIR

Et si on remettait un peu plus la nage, le silence et le plaisir au coeur de notre pensée prospective ?

Deux livres - l'un américain, l'autre anglais, mais tous les deux aussi jubilatoires - pour commencer à essayer de penser autrement.



Wednesday, April 06, 2022

ET SI ON PASSAIT DU MOLLET AU BICEPS ?

Aujourd'hui, la mobilité active est dominée par une pensée axée autour des jambes (la marche, le vélo ...)

Et si on essayait un peu d'élargir notre champs des possibles ? - .

Et si on remettait un peu plus les bras au coeur de notre pensée mobilitaire ?

Et si on passait du mollet au biceps pour réfléchir à demain ?

Et si la salle de muscu devenait le garage des mobilités douces ? 

Et si une partie de l'avenir des mobilités écologiques performantes devait dorénavant se travailler un peu plus en salle de musculation ? - .